Santé

L’e-cigarette est-elle vraiment dangereuse pour la santé ? Des scientifiques répondent !

C’est une question qui passionne les foules depuis plusieurs années maintenant : le vapotage est-il dangereux pour la santé ? Certains scientifiques américains donnent une réponse sur les véritables dangers de la cigarette électronique. Faisons le point ensemble.

Depuis cinq ans environ, l’engouement pour la cigarette électronique est énorme dans le monde entier. La mode n’est pas passée, et les vapoteurs sont extrêmement nombreux. D’ailleurs, on trouve de nombreuses boutiques spécialisées dans le vapotage un peu partout en France. Mais les scientifiques semblent partagés sur les atouts du vapotage. Certains affirment même que c’est dangereux pour la santé, et que les effets pourraient être plus nocifs que la cigarette. Ce mardi 23 janvier, l’Académie des Sciences Américaines a sorti un rapport de 600 pages entièrement consacré à cette épineuse question.

Un rapport intéressant sur le vapotage

Le rapport s’intitule Conséquences sur la santé publique de l’e-cigarette. L’analyse a été réalisée par des chercheurs compétents, qui se sont basés sur plus de 800 études scientifiques pour tirer leurs conclusions. L’étude complète a été commandée par la FDA, agence de réglementation américaine. Cette dernière souhaitait avoir un avis clair sur la question du vapotage afin d’évaluer les risques et de proposer des règles en la matière dans le but de protéger la population.

La question centrale est donc celle de la santé humaine : l’e-cigarette est-elle moins nocive que le tabac ? Voici les conclusions qui ont pu être apportées par les scientifiques à l’origine de cette étude extrêmement complète.

Pas de vapeur d’eau dans l’e-cigarette

La première chose à savoir c’est que contrairement à ce que certains affirment, on ne trouve pas de vapeur d’eau dans la cigarette électronique. La plupart des produits utilités contiennent et émettent des substances potentiellement toxiques. Plusieurs études montrent que les aérosols produits par la cigarette électronique contiennent même des métaux. Il pourrait même y en avoir davantage que dans la cigarette classique, mais les preuves sont pour l’instant inexistantes. L’étude parle également de produits chimiques qui sont ingérés lors du vapotage et qui pourrait causer des dommages au niveau de l’ADN. La cigarette électronique pourrait également augmenter le risque de cancer.

Cependant, ce ne sont que des suppositions. Le vapotage est trop récent pour pouvoir tirer des conclusions à ce sujet. Les effets sur le corps humain sont inévitables, mais il est pour l’instant impossible de déterminer leur gravité. Nous le saurons d’ici 20 ans…

Cependant, le degré de toxicité des produits que l’on retrouve dans l’e-cigarette semble moindre que dans le tabac. Ainsi, si un fumeur remplace totalement la cigarette par le vapotage, il est moins exposé à des substances nocives. L’impact serait donc moins nocif que le tabac, en tout cas à court terme.

Quels sont les autres risques ?

Concernant les risques d’explosion, l’Académie confirme que c’est possible, notamment lorsque les cigarettes électroniques sont de mauvaise qualité.

Enfin, l’étude se concentre sur le problème de la dépendance. En effet, l’e-cigarette entraîne une dépendance, notamment chez les jeunes qui ont tendance ensuite à passer à la cigarette classique. Donc, le vapotage pourrait entraîner les jeunes et les inciter à fumer. Pour ceux qui fument et vapotent en même temps, les conséquences sur la santé peuvent être inquiétantes, mais là encore, il est trop tôt pour tirer des conclusions.

L’e-cigarette pour aider à arrêter de fumer ?

Enfin, dernière question : l’e-cigarette permet-elle d’arrêter de fumer ? La réponse semble être oui. En effet, les fumeurs sont nombreux à avoir arrêté le tabac pour se lancer dans le vapotage. Mais l’idéal serait que l’e-cigarette ne soit qu’une simple transition. Elle ne doit pas devenir une cigarette de l’habitude… car en termes de santé publique, les chercheurs ne savent pas exactement quelles seront les conséquentes. Il est fortement déconseillé d’utiliser l’e-cigarette sur le long terme, les liquides étant toxiques.

Les auteurs de l’étude ont donc expliqué :

Au global, il y a une preuve limitée que les e-cigarettes peuvent être une aide effective pour promouvoir le sevrage tabagique.

On ne peut donc pas savoir à l’heure actuelle si l’e-cigarette est dangereuse ou non. Mais ce qui est certain, c’est que les produits utilisés sont toxiques et nocifs… A bon entendeur.

Publié le jeudi 25 janvier 2018 à 15:34, modifications jeudi 25 janvier 2018 à 13:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !