Santé

Cette étude révolutionnaire sur le cerveau va provoquer un scandale

Les conclusions de cette nouvelle étude remettent en question des certitudes bien ancrées dans la communauté scientifique.

Selon une étude publiée par la revue Nature, la zone du cerveau dédiée à la mémoire et à l’apprentissage ne produirait plus de neurones à partir de l’âge de 13 ans. Cette conclusion très sulfureuse vient remettre en cause une théorie très populaire dans la communauté scientifique selon laquelle les neurones se régénéreraient jusqu’à l’âge adulte.

Un bouleversement important

Avant cette étude, les scientifiques pensaient que l’hippocampe, une zone du cerveau spécialisée dans la mémoire, l’attention et l’inhibition du comportement, continuaient de produire de nouveaux neurones jusqu’à l’âge adulte. Mais l’un des auteurs de cette étude, Arturo Alvarez-Buylla, en poste à l’Université de Californie à San Francisco, affirme désormais le contraire.

Nous n’avons trouvé aucune trace de neurones jeunes ni les cellules souches qui génèrent des neurones par division.

En effet, seuls les enfants âgés de 0 à 13 semblent présenter de nouveaux neurones dans cette zone, mais de moins en moins avec l’âge, ce qui pousse les scientifiques en charge de l’étude à conclure que

L’hippocampe des humains est en grande partie fabriqué lors du développement du cerveau chez le foetus.

Il faudra toutefois explorer d’autres zones du cerveau avant de pouvoir généraliser les conclusions de cette étude. Celle-ci n’en reste pas moins révolutionnaire, et un neuro-scientifique canadien a même affirmé que les conclusions de l’étude “sont certaines de susciter la polémique dans un commentaire publié dans la revue Nature.

 

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 17:47, modifications jeudi 8 mars 2018 à 16:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !