Santé

Passer une heure dans un bain chaud permettrait de brûler plus de 130 calories

Selon une étude britannique

Vous aimez vous prélasser pendant des heures dans un bain chaud ? Eh bien, ne vous privez pas. Car selon une récente étude, cette activité permettrait de brûler des calories.

Réalisée par l’université de Loughborough (Royaume-Uni) et publiée dans la revue The Conversation, l’étude démontre que le fait de prendre un bain chauffé à 40 degrés pendant une heure permettrait de brûler environ 140 calories.

Autant de calories dépensées qu’avec une marche rapide de 30 minutes

L’étude a recensé 14 hommes adultes. Une partie d’entre eux s’est baignée dans une eau chauffée à 40 degrés pendant 1h, tandis que l’autre a fait du vélo pendant soixante minutes. Le but de cette expérience, précisent les chercheurs, était de faire monter la température corporelle des participants de 1 degrés, aussi bien chez ceux qui pratiquaient du vélo que chez ceux qui faisaient trempette.

Nous avons mesuré le nombre de calories brûlées au cours de chaque session. Nous avons également mesuré leur taux de glycémie au cours des 24 heures qui suivaient chaque session.

Si les participants qui ont pratiqué les séances de vélo ont davantage brûlé de calories que les autres, ces derniers ont cependant réussi à perdre autant de calories que s’ils avaient pratiqué 30 minutes de marche rapide. Ce phénomène s’explique par la quantité d’énergie dépensée lors du bain, évacuée par la sueur, expliquent les scientifiques de l’université de Loughborough.

Le taux de sucre dans le sang s’est révélé globalement similaire pour les deux activités, mais le pic de glycémie était environ 10% plus bas chez les participants qui ont pris un bain chaud que chez ceux qui ont fait de l’exercice.

Une piste pour réduire l’ inflammation chronique

Les chercheurs ont également constaté que la vapeur du bain chaud renforçait les défenses de l’organisme des participants. Les auteurs de l’étude voient donc dans leurs résultats une piste encourageante pour améliorer la réaction inflammatoire des patients atteints de maladies chroniques :

Notre étude suggère que la prise de bain chaud à répétition peut contribuer à réduire l’inflammation chronique chez les patients atteints de maladies chroniques, tel que le diabète de type 2.

Des études antérieures aux résultats similaires

Cette étude n’est pas la première à démontrer les effets bénéfiques pour la santé de l’échauffement dit « passif » (c’est-à-dire que le corps se réchauffe sans la pratique d’un exercice sportif). En 2015, une étude finlandaise réalisée sur des hommes, démontrait que fréquenter régulièrement les saunas pouvait réduire le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

L’année suivante, une étude réalisée par l’Université de l’Oregon mettait en corrélation la prise régulière de bains chauds et la chute de tension artérielle.

Dix-sept ans plus tôt, une étude américaine menée par Philip Hooper analysait l’effet de trois semaines de thérapie en jacuzzi chez des patients atteints de diabète de type 2. Les résultats montraient des améliorations de leur masse corporel, ainsi qu’un meilleur contrôle de leur taux de glycémie.

 

Publié le jeudi 20 avril 2017 à 9:28, modifications jeudi 20 avril 2017 à 8:56

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top