Actualité

Salah Abdeslam « souhaite collaborer avec les autorités françaises »

Alors que Salah Abdeslam refuse de parler depuis les attentats de Bruxelles, ses avocats déclarent que le présumé terroriste souhaite désormais collaborer avec les autorités françaises.

Il s’est muré dans le silence depuis les attentats de Bruxelles. Seul survivant des attentats de Paris, Salah Abdeslam a été arrêté à Bruxelles le 18 mars dernier. S’il a d’abord répondu aux questions des enquêteurs, le présumé terroriste refuse de collaborer depuis les terribles attaques qui se sont déroulées à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles.

Alors que l’audience consacrée à l’examen du mandat d’arrêt européen émis à l’encontre de Salah Abdeslam par la France doit avoir lieu ce jeudi 31 mars à 16h, celui-ci semble désormais être disposé à parler.

En effet, Me Cédric Moisse, collaborateur de son avocat, Me Sven Mary, a déclaré :

Je vous confirme par ailleurs que Salah Abdeslam souhaite être remis aux autorités françaises.

Et d’ajouter :

Il consent donc à l’exécution de son mandat d’arrêt européen et je peux aussi vous confirmer qu’il souhaite collaborer avec les autorités françaises.

Salah Abdeslam sera-t-il extradé vers la France ? Nos confrères de BFM TV rapportent qu’Eric Van der Sypt, le porte-parole du parquet, a déclaré que le parquet fédéral belge “ne s’oppose pas” à l’extradition du présumé terroriste.

La chambre du conseil devrait rendre sa décision d’ici vendredi.

Publié le jeudi 31 mars 2016 à 12:47, modifications jeudi 31 mars 2016 à 12:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !