Actualité

Russie: des dizaines de personnes participent à un défilé nationaliste à Moscou

Plusieurs dizaines de personnes ont participé dimanche à Moscou au traditionnel défilé annuel des ultranationalistes, majoritairement opposés au président Vladimir Poutine, à l’occasion de la Journée de l’Unité nationale, a constaté une journaliste de l’AFP.

Cette “Marche Russe”, qui réunit tous les 4 novembre des groupuscules ultranationalistes et d’extrême droite et a été autorisée par les autorités, a rassemblé environ 150 personnes en périphérie de la capitale russe.

Cette année, les manifestants scandaient des slogans tels que “Nation, liberté, socialisme” ou encore “Liberté aux prisonniers politiques”.

“Nous sommes venus pour manifester contre les répressions politiques (…), contre la dictature et contre le système politique actuellement au pouvoir”, a déclaré à l’AFP l’un des participants, Sergueï, historien de 35 ans.

Manifestation lors de la journée de l'Unité nationale, le 4 novembre 2018 à Moscou

(credit photo AFP) Manifestation lors de la journée de l’Unité nationale, le 4 novembre 2018 à Moscou

“Les Russes qui viennent ici souhaitent voir la libération des prisonniers politiques et vivre librement dans leur pays”, a expliqué Dmitri Mézénine, 38 ans, responsable du secteur logistique.

Habituellement unis par leur rejet de la présence en Russie d’immigrants venus des ex-républiques soviétiques, les groupuscules d’extrême droite russes se sont divisés ces dernières années entre partisans des séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine et soutiens des nationalistes ukrainiens qui les combattent.

Depuis le retour de M. Poutine à la présidence en 2012, les autorités ont renforcé les pressions sur les milieux nationalistes, de nombreux militants se trouvant aujourd’hui en prison ou en exil à l’étranger.

Le président Vladimir Poutine et le Patriarche russe Kirill déposent des fleurs au pied du monument à Dmitri Pojarski et Kouzma Minine, le 4 novembre 2018 à Moscou

(credit photo AFP) Le président Vladimir Poutine et le Patriarche russe Kirill déposent des fleurs au pied du monument à Dmitri Pojarski et Kouzma Minine, le 4 novembre 2018 à Moscou

Organisée chaque année à l’occasion de la fête de l’Unité nationale, jour férié en Russie qui commémore l’expulsion des forces d’occupation polonaises du Kremlin en 1612, la “Marche Russe” rassemble de moins en moins de participants d’année en année et est souvent éclipsée par d’autres événements organisés le même jour par les formations proches du pouvoir ou par des cérémonies officielles.

Ainsi, Vladimir Poutine et le Patriarche russe Kirill ont déposé ensemble dimanche sur la place Rouge des fleurs au pied du monument au prince Dmitri Pojarski et au citoyen Kouzma Minine, qui avaient été à la tête d’une armée populaire des volontaires ayant chassé les troupes polonaises de Moscou en 1612.

Le grand mufti de Russie, Ravil Gaïnoutdine, et des dignitaires religieux catholique, luthérien et bouddhiste ont participé à cette cérémonie, largement médiatisée.

Manifestation lors de la journée de l'Unité nationale, le 4 novembre 2018 à Moscou

(credit photo AFP) Manifestation lors de la journée de l’Unité nationale, le 4 novembre 2018 à Moscou

“Pour la Russie, les idéaux suprêmes du patriotisme ont une valeur particulière. Ce sont ces idéaux qui alimentent l’esprit invincible de notre peuple qui a souvent surpris et charmé le monde entier”, a déclaré M. Poutine, lors d’une réception solennelle organisée à l’occasion de la fête.

“Nos grands ancêtres (…) nous ont laissé un testament nous encourageant à prendre soin de la Russie, à préserver sa souveraineté, la paix et l’harmonie dans cette grande famille multinationale”, a-t-il ajouté.

video-mp/sg

Publié le dimanche 4 novembre 2018 à 16:10, modifications dimanche 4 novembre 2018 à 16:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !