Actualité

Les révélations d’une ancienne ministre suite à l’affaire Baupin

La classe politique se remet à peine des accusations d’agressions sexuelles proférées à l’encontre de Denis Baupin (EELV) que déjà les langues se délient sur la Toile. Ainsi, hier, une ancienne ministre s’est livrée à un aveu pour le moins explicite sur Twitter.

Faisant la Une des journaux depuis plusieurs jours, l’affaire Baupin ne cesse d’alimenter les débats, notamment au sein de la classe politico-médiatique. Et une fois n’est pas coutume : la révélation d’un scandale est le meilleur moyen de délier les langues, comme le prouve le tweet de Monique Pelletier, ancienne ministre sous Valéry Giscard-d’Estaing :

Sans citer de nom, cette ancienne membre du Conseil constitutionnel et avocate honoraire a décidé de prendre la parole, recueillant au passage le soutien de nombreux internautes. Un aveu qui pourrait bien donner l’envie à d’autres victimes d’agressions de prendre la parole dans les jours à venir.

Une enquête préliminaire a été ouverte, mardi 10 mai, par le parquet de Paris pour des « faits d’agressions sexuelles et de harcèlements sexuels » à l’encontre du député EELV.

Publié le mercredi 11 mai 2016 à 12:15, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !