Actualité

Rentrée scolaire : Attention aux fournitures scolaires de vos enfants !

C’est bientôt la rentrée. Et vos chères têtes blondes ont besoin de tout un tas de choses pour aller à l’école. Et oui, les listes de rentrée sont souvent bien fournies, et représentent d’ailleurs un sacré budget pour les Français. Bien évidemment, vous voulez ce qu’il y a de mieux pour vos enfants. Mais vous faites quelques erreurs, sans même le savoir !

De quoi parle-t-on exactement ? Et bien des solvants, du chlore, des métaux lourds, des conservateurs… qui sont présents dans les fournitures scolaires. Malheureusement, de nombreux outils scolaires contiennent des substances nocives pour la santé. Alors voici comment éviter les produits indésirables dans les cartables de vos enfants

Des résultats alarmants

A la fin du mois d’août 2016, l’UFC Que Choisir avait publié les résultats d’une étude menée dans un laboratoire. Des tests ont été effectués sur les fournitures scolaires. Or, on a découvert que sur 52 produits qui ont été testés, 19 contiennent des substances indésirables. On parle ici de perturbateurs endocriniens dans les crayons de couleur, de formaldéhyde dans les sticks de colles, les impuretés cancérogènes dans les encres, les conservateurs dans les feutres… Et le problème, c’est que même les plus grandes marques, comme Bic ou Waterman, sont visés dans cette étude…

C’est donc un fait : il y a des bel et bien des substances nocives dans les cartables et les trousses de nos bambins. Mais est-ce vraiment dangereux pour les enfants ? Quels sont les réels impacts de ces fournitures scolaires sur leur santé ?

Des risques pour les enfants

Les fournitures scolaires font partie de l’environnement quotidien des enfants qui vont à l’école. Ce sont des objets courants, que les plus petits utilisent tout au long de la journée, presque tous les jours. Sans compter que les enfants ont tendance à porter ces objets à leur bouche. Les stylos notamment sont souvent croqués par les écoliers ! Or, s’il y a une substance nocive dans le stylo en question, il passe dans la salive… Vous comprenez donc le problème !

Autre problème : certaines substances sont volatiles. Elles contribuent donc à polluer l’air intérieur des classes. Les composés chimiques volatiles peuvent être irritants, être à l’origine de maux de tête, ou encore augmenter le phénomène d’hyperactivité. Il y aurait donc un effet direct sur le système nerveux des enfants, notamment lorsqu’ils sont exposés à ces substances dangereuses présentes dans les fournitures scolaires, sur le long terme.

Alors que faut-il faire ? Quelles sont les solutions ? Il suffit de faire attention à ce qu’on achète, et ainsi, limiter l’impact des fournitures scolaires sur l’environnement.

Reconnaître les labels écologiques

Bien évidemment, il est préférable de choisir des produits reconnus comme non dangereux. La norme écologique est tellement contraignante et difficile à obtenir que les produits labellisés sont forcément moins mauvais que les autres. Sans compter qu’ils ont un impact environnemental bien moins important, et que vous faites donc un geste vers la Planète en même temps (ce qui n’est pas négligeable !)

Les labels écologiques les plus connus sont l’Ecolabel européen, le NF Environnement, le FSC et PEFC, l’Öko-Test ou encore la Boucle de Moebiu. Bien évidemment, il en existe d’autres, mais ceux-là sont connus et vous permettront de vous diriger plus facilement vers des fournitures scolaires saines et sans danger.

Certes, faire les courses pour la rentrée scolaire de votre enfant c’est pénible et souvent contraignant. Mais pensez aussi à sa bonne santé, et évitez autant que possible de l’exposer quotidiennement à des substances nocives, qui peuvent avoir de graves conséquences sur sa santé… A méditer !

Publié le mardi 29 août 2017 à 14:36, modifications mardi 29 août 2017 à 13:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !