Actualité

Radio France : Fin de la grève après deux jours de perturbations

La grève à Radio France a pris fin grâce à un accord entre la direction et les techniciens grévistes.

La diffusion des programmes de France Culture et France Inter a repris normalement ce samedi 9 septembre après la signature d’un accord entre la direction et les techniciens en grève depuis le 7 septembre.

Afin de préserver nos missions de service public et dans le respect de nos auditeurs, notamment face à l’actualité particulièrement dramatique de ces derniers jours. La direction a décidé de mettre fin au litige à l’origine de la grève des 7 et 8 septembre 2017.

A indiqué Radio France dans un communiqué interne.

Reconnaissance de la hausse des charges de travail

Jeudi matin, les auditeurs n’ont pas pu écouter la matinale de Nicolas Demorand, ni l’entretien de Léa Salamé sur France Inter. En cause ? Une grève, qui avait débuté à minuit, et qui s’était poursuivie tout au long de la journée.

En effet, une partie des techniciens du pôle production de France Culture et France Inter avaient demandé une revalorisation de leur poste d’activité avec les nouvelles grilles. Ils demandaient une prime reconnaissant l’augmentation de leur charge de travail au cours de ces dernières années. Ainsi, un mouvement de grève avait été lancé jeudi à l’appel du syndicat CGT Radio France.

Après avoir été uniquement perturbée jeudi, la diffusion des programmes habituels de France Culture pour ce vendredi avait été totalement interrompue de 06 heures à 14 heures. En outre, sur France Inter, la quasi-totalité des programmes avait été diffusée normalement. Seuls la tranche d’information de 05 heures à 7 heures et le 18 heure/20 heures n’avaient pu être retransmis.

France Inter et France Culture reprendront la diffusion de l’intégralité de leurs programmes habituels. A compter du samedi 9 septembre à 6 heures.

A précisé Radio France.

Le spectre de 2015

La direction de Radio France ouvrira par ailleurs, à compter de la semaine prochaine, un chantier avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives. Elle négociera sur l’évolution des métiers et des compétences au sein de l’entreprise. Afin d’intégrer les perspectives ouvertes par les évolutions du média radio et les nouveaux usages.

A par ailleurs souligné la direction du groupe public.

Or, la grève de ces techniciens aurait suscité de vives inquiétudes au sein de la direction. En effet, Radio France ne se souvient que trop bien de la longue grève historique, du 19 mars au 16 avril 2015. Celle-ci avait douloureusement ébranlé le groupe.

La station, qui entame tout juste sa rentrée, se dirige-t-elle vers un nouveau mouvement social aussi dur ?

Publié le samedi 9 septembre 2017 à 16:16, modifications dimanche 10 septembre 2017 à 20:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !