Actualité

Qui est Rachid Kassim, le commanditaire des attentats en France ?

Depuis l’attentat à Nice, l’assassinat du prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray et dernièrement les affaires de bonbonnes de gaz, le nom de Rachid Kassim ne cesse de retentir. Mais qui est ce djihadiste qui se cache derrière plusieurs attentats terroristes en France ?

Ces derniers mois, le nom de Rachid Kassim ne cesse de retentir dans les affaires de terrorisme en France. Âgé de 29 ans, ce djihadiste français originaire de Roanne dans la Loire vit aujourd’hui en zone irako-syrienne sur le territoire occupé par le groupe État islamique.

En 2009, alors qu’il était encore animateur social, il a enregistré un album de rap dont l’un des titres s’intitulait Terroriste. Mais à l’époque, Rachid Kassim n’avait aucun casier judiciaire.

En 2011, tout a basculé lors d’un voyage en Algérie. Selon BMFTV, celui qui était chargé d’accompagner les enfants à la cantine s’est radicalisé. Il ne sortait plus, ne fumait plus, se laissait pousser la barbe et demandait une salle de prière sur son lieu de travail.

En 2012, ce père de trois enfants, né de parents algériens, a quitté la France avec sa famille prétextant un déménagement en Égypte avant d’arriver en zone irako-syrienne.

Il réapparaît sur les réseaux sociaux en 2015. Selon les enquêteurs, il est derrière les attaques de Magnanville où un couple de policiers a été tué le 13 juin dernier. Il aurait également téléguidé l’assassinat du prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray et félicité l’auteur de l’attentat qui a fait 86 morts le 14 juillet à Nice, dans une vidéo mettant en scène l’exécution de prisonniers syriens.

Son nom est enfin revenu sur le devant de la scène après le démantèlement du commando de femmes, arrêté à Paris après la découverte d’une voiture contenant des bonbonnes de gaz.

L’homme est très actif sur les réseaux sociaux et particulièrement sur le réseau crypté Telegram. Il y distille ses “conseils” et tente de pousser les “musulmans” à passer à l’action en France. Tous les jours, il y diffuse des listes de cibles potentielles et des scénarios d’attentats.

Publié le mardi 13 septembre 2016 à 10:20, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !