Actualité

Pro D2: match décalé à dimanche pour Aurillac après le décès de son jeune joueur

La Ligue nationale de rugby (LNR) a décidé lundi, à la demande d’Aurillac, de reporter à dimanche son match d’ouverture de la saison de Pro D2 contre Oyonnax, initialement prévu vendredi, en raison des obsèques de son jeune joueur Louis Fajfrowski.

“Le monde du rugby est en deuil suite au décès de Louis Fajfrowski” survenu brutalement vendredi soir lors d’un match amical à domicile face à Rodez, rappelle l’instance dans un communiqué.

“En raison de la tenue de ses obsèques ce vendredi, et à la demande du Stade Aurillacois, le bureau de la Ligue Nationale de Rugby a décidé de modifier la programmation du match l’opposant à Oyonnax à l’occasion de la 1re journée de Pro D2”, ajoute-t-elle.

La rencontre se jouera donc dimanche à 16h15, au stade Jean-Alric, et non vendredi à 20h00 comme initialement programmé.

Par ailleurs, “une minute d’applaudissements en hommage à Louis sera respectée avant le coup d’envoi de toutes les rencontres comptant pour la 1re journée de Pro D2”, et “sur l’ensemble des matches amicaux impliquant les clubs de Top 14 prévus cette semaine et ce week-end”, poursuit la LNR.

Les obsèques du joueur auront lieu vendredi en l’église de Fabrègues (Hérault) en présence des partenaires des trois clubs où Fajfrowski a évolué (Saint Jean de Védas, Montpellier Hérault Rugby, Stade Aurillacois Cantal Auvergne).

Le club d’Aurillac compte organiser dimanche un hommage au joueur “en marge” de la réception d’Oyonnax, a-t-il annoncé lundi sur son site internet, précisant que ce programme était “sous réserve de confirmation”, la Ligue nationale de rugby n’ayant pas encore décalé officiellement la rencontre à dimanche.

Les 14 et 15 août, les “membres et les proches du club” seront conviés à lui “rendre hommage au funérarium Cassagne à Aurillac”, indique le club du Cantal.

Le jeune trois-quart centre Louis Fajfrowski, 21 ans, est décédé vendredi à la suite d’un choc subi au cours d’un match amical contre Rodez.

Selon le parquet d’Aurillac, l’autopsie réalisée lundi n’a pas permis de déterminer les causes de la mort et des analyses complémentaires ont été ordonnées.

Les résultats ne seront pas connus avant “un mois et demi à deux mois”, a-t-on ajouté.

Publié le lundi 13 août 2018 à 21:20, modifications lundi 13 août 2018 à 21:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !