Actualité

Le président Bouteflika à Genève pour un bilan de santé

Affaibli depuis plusieurs année suite à d’importants problèmes de santé, le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika est arrivé dimanche à Genève pour effectuer un contrôle médical périodique.

La santé du président algérien est un sujet récurrent dans le pays. Depuis 2005, année au cours de laquelle Abdelaziz Bouteflika a été admis à l’hôpital du Val-de-Grâce à la suite d’une hémorragie gastrique, l’état de santé de l’homme d’Etat n’a cessé de se dégrader. Victime d’un AVC il y a moins de trois ans ayant réduit sa mobilité et ses capacités d’élocution, le président s’est rendu à Genève, en Suisse, dimanche, pour un contrôle médical périodique, selon la présidence algérienne.

C’est à l’aide d’un fauteuil roulant qu’il se déplace désormais, travaillant principalement depuis sa résidence de Zéralda, près d’Alger, lieu dans lequel il effectue ses entretiens diplomatiques.

Le 10 avril, une photo postée sur Twitter par Manuel Valls avait d’ailleurs crée la polémique. En effet, dans l’image sélectionnée par le premier ministre français, on pouvait y voir un président algérien affaibli, le regard vide, semblant à bout de souffle. Le tweet du chef du gouvernement français a très vite été dénoncé par les proches de Bouteflika et a jeté un froid dans les relations entre les deux pays. Selon le Conseil de la Nation (Sénat) algérien, qui s’est exprimé jeudi sur la question, Manuel Valls s’est rendu coupable d’une « intention malveillante ».

Le tweet en question :

De là à penser que le président algérien ait choisi une clinique helvétique plutôt qu’une située en France suite à cette affaire, il n’y a qu’un pas. Pour son dernier bilan de santé, Abdelaziz Bouteflika s’était rendu dans une clinique à Grenoble.

Publié le mardi 26 avril 2016 à 10:38, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !