Actualité

Première offensive de l’hiver sur le Massif central, orages dans le Sud

L’heure d’hiver, la bien nommée, a sonné lundi l’arrivée des premières neiges sur le Massif central, placé en alerte orange, tandis qu’orages et vents violents menacent la Côte d’Azur et la Corse.

Ce sont désormais l’Aveyron, le Cantal, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère et le Puy-de-Dôme, la Corrèze, la Creuse et le Tarn qui sont menacés par la neige et le verglas. Le Var, la Corse et les Alpes-maritimes restent pour leur part en alerte orages, avec des risques de vents violents et de vagues-submersion à partir de la mi-journée sur l’Ile de Beauté.

“Cela commence à blanchir un peu sur les hauteurs et il y a un peu de neige sur le réseau secondaire à partir de 1.000 mètres, mais sans difficultés majeures à ce stade”, a indiqué à l’AFP la préfecture de la Loire en début de matinée.

Selon Météo France qui relève la précocité de cet épisode neigeux – qui a débuté dans les Pyrénées et les Alpes -, des précipitations parfois soutenues doivent s’abattre sur l’Auvergne, avec une limite pluie-neige qui baissera rapidement vers 500 à 700 mètres.

En Haute-Loire, des cumuls de neige pouvant atteindre 30 centimètres, et même 50 cm sur le Pilat, sont attendus dans la journée mais, au lever du jour, ce sont surtout la grisaille et la pluie qui étaient au rendez-vous, d’après les pompiers. Aucun incident n’était encore signalé.

Les chutes de neige devraient s’accentuer sur la Haute-Loire mais aussi la Lozère au cours de la matinée, puis en fin de matinée ou début d’après-midi sur la Loire, le Puy-de-Dôme, le Cantal et l’Aveyron, jusqu’à mardi matin. La limite pluie-neige pourrait descendre jusqu’en plaine dans la nuit.

D’ici mardi matin, on peut attendre “des quantités de neige de 15 à 30 cm (localement 50 cm) au dessus de 800 à 1000 m et au moins 5 à 10 cm au dessus de 500 m, voire plus bas”, prévient l’opérateur météo.

Dépression sur la Corse

Plus au Sud, Météo France annonce des averses orageuses localement fortes sur le Var, les Alpes Maritimes et la Corse. Elles pourront s’accompagner de grêle, de fortes rafales de vent et de fortes pluies. Des cumuls de l’ordre de 70 à 100 millimètres sont possibles sur les quatre départements.

L’Ile de Beauté, touchée par la dépression Adrian, est de surcroît placée en vigilance orange “vent violent et vague-submersion” à partir de midi.

Ces vents tempétueux pourraient provoquer de fortes vagues, avec en prime une nette surélévation du niveau de la mer et la submersion du littoral le plus bas, notamment dans le secteur de Bastia.

Dans un premier temps, sur la façade est et nord de l’île, le vent de secteur sud pourra atteindre 100 à 130 km/h. Puis le vent basculera au sud-ouest. Sur la plus grande partie de l’île, il atteindra 100 à 130 km/h dans l’intérieur et probablement plus sur la côte. Les golfes d’Ajaccio et de Propriano sont les plus exposés. “Ce secteur de vent est peu habituel pour la Corse”, signale encore Météo France.

Dans les Alpes-Maritimes, en début de matinée, la préfecture n’avait relevé aucun incident ni accident lié aux conditions météorologiques, la première vague de fortes pluies annoncée s’étant déplacée pour toucher fortement l’Italie.

La prudence reste cependant de mise, deux autres vagues de précipitations étant attendues à la mi-journée et en fin de journée. Dans la nuit de dimanche à lundi, des mesures préventives ont été prises dans 11 campings et plusieurs mairies ont activé leurs plans communaux de sauvegarde dès 05h00.

Pour le Var, les pompiers n’avaient signalé aucune intervention liée à la météo en début de matinée. De même pour la Corse.

Publié le lundi 29 octobre 2018 à 11:10, modifications lundi 29 octobre 2018 à 11:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !