Politique

Yves Thréard : « François Hollande a tué le PS »

Fidèle à sa liberté de parole, Yves Thréard a une nouvelle fois égratigné le président de la République dans sa chronique diffusée lundi 24 octobre dans l’émission Europe 1 Bonjour. Pour lui, le constat est clair : François Hollande a accéléré la fracture entre les deux grands courants du PS : social-étatique et social-libéral.

A l’approche de l’élection présidentielle de 2017, l’heure du bilan a plus que jamais sonné pour François Hollande après plus de quatre années passées à la tête du pays. Et bien que certains fidèles ne tarissent pas d’éloges sur l’action de l’actuel président de la République au cours de son mandat, d’autres se montrent en revanche beaucoup plus critiques, à l’instar d’Yves Thréard qui, dans sa dernière chronique diffusée lundi 24 octobre dans l’émission Europe 1 Bonjour, affirme sans détour :

Je pense que l’heure a sonné et que ce grand cadavre à la renverse n’en a plus pour longtemps. Le PS, fondé au Congrès d’Epinay en 1971 par Mitterrand, ne sera bientôt plus qu’un souvenir.

Évoquant ensuite trois hypothèses quant à l’avenir proche de François Hollande, l’éditorialiste se livre à un constat sans appel :

Quelle que soit l’hypothèse, le PS, devenu une maison vide, implosera.

Pire : pour Yves Thréard, le président de la République « a tout raté », au point d’accélérer la fracture entre les deux grands courants du PS : social-étatique et social-libéral :

Cette cohabitation s’est fracassée à l’expérience du pouvoir et sur le mur de la révolution économique que nous traversons. Hollande a provoqué, accéléré le divorce des deux gauches du PS qui aurait dû avoir lieu depuis longtemps.

Le journaliste dessine ensuite l’avenir potentiel de la gauche, affirmant non sans doutes :

C’est toute la gauche qui se réinventera autour de nouvelles divisions et de nouveaux partis. Mais qui seront les nouveaux chefs ? Pour une gauche très assumée : Mélenchon ou Montebourg ? Et, à côté, pour un centre gauche renouvelé : Valls ou Macron ? Les paris sont ouverts.

La chronique d’Yves Thréard est à retrouver en intégralité sur le site officiel d’Europe 1.

Publié le lundi 24 octobre 2016 à 13:15, modifications lundi 24 octobre 2016 à 12:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !