Politique

Xavier Bertrand annonce son départ des Républicains

Au lendemain de l’élection de Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand a déclaré ne plus croire dans « les partis politiques traditionnels ».

Au lendemain de la large victoire de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, Xavier Bertrand a vivement critiqué le virage à droite entrepris par sa famille politique.

La droite à laquelle j’ai adhéré, c’est à la fois la filiation au général De Gaulle et à Jacques Chirac… 2002 semble si loin. Je pense sincèrement qu’aujourd’hui, nous sommes dans une dérive.

A-t-il déclaré sur le plateau du 20h de France 2 ce lundi 11 décembre.

Je ne reconnais plus ma famille politique

Par ailleurs, le président du Conseil régional des Hauts-de-France a décidé de quitter le parti des Républicains.

Je ne reconnais plus ma famille politique. C’est pourquoi j’ai décidé de la quitter.

A-t-il annoncé avant de poursuivre :

Je crois qu’aujourd’hui, si vous voulez réussir, il faut rassembler.

Absent du paysage médiatique depuis la fin de l’élection présidentielle, où il a dénoncé l’ambiguïté des Républicains au soir du premier tour, Xavier Bertrand n’entend pourtant pas faire un retour fracassant.

Je m’étais déjà mis en retrait depuis le soir du premier tour de la présidentielle, quand ma famille n’a pas dit clairement qu’il fallait faire barrage à l’extrême droite. Jamais Nicolas Sarkozy, jamais Alain Juppé n’auraient permis une telle dérive.

Ainsi, à présent son avenir politique semble s’écrire chez lui, dans sa région :

Je n’ai pas l’intention de rejoindre un parti politique ou d’en créer un. Mon parti, c’est la région des Hauts-de-France.

Laurent Wauquiez respecte le choix de Xavier Bertrand.

Xavier Bertrand avait annoncé en juin qu’il ne briguerait pas la présidence du parti face à Laurent Wauquiez. Il avait d’ailleurs suggéré à Valérie Pécresse d’endosser ce rôle. Celle-ci ayant choisi de ne pas se présenter. A l’inverse, elle avait fondé son propre mouvement, Libres !. Depuis, les deux présidents de région ont maintes fois critiqué la ligne politique de Laurent Wauquiez. L’accusant de courir après l’extrême-droite.

Invité du Journal Télévisé de TF1 au même moment, Laurent Wauquiez a pris acte du départ d’un des ténors du parti :

Il considère qu’il n’a pas sa place, c’est son choix, je le respecte et j’avance. Je ne vais pas regarder dans le rétroviseur.

A ainsi revendiqué le nouveau président des Républicains.

Publié le mardi 12 décembre 2017 à 10:42, modifications mardi 12 décembre 2017 à 9:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire