Politique

USA : Premier grand discours de Donald Trump devant le Congrès

Le 45ème Président des Etats-Unis Donald Trump a donc passé son grand oral de politique générale devant les parlementaires américains. Cette allocution très attendue devant le Congrès a permis à Donald Trump de revenir sur ses promesses de campagne.

Donald Trump a donc enfin endossé le costume et la stature présidentielle. L’ancien candidat Républicain à la Maison Blanche a tenu dans la soirée de mardi son premier grand discours politique devant le Congrès en tant que 45ème président des Etats-Unis.

Au cours de ce discours d’une heure, Donald Trump n’a pas laissé de place à l’improvisation. Il est resté très proche du texte de son discours. Le président conservateur a tenu à rassurer ses concitoyens avec des touches d’optimisme et la promesse d’un renouveau pour l’Amérique. Il a également appelé à l’unité des Démocrates et des Républicains dans l’intérêt du pays.

Les objectifs et les ambitions du président Donald Trump : “Make America Great Again”

Le président américain est revenu sur certaines de ses promesses de campagne qu’il compte bien mettre en œuvre le plus rapidement possible. Donald Trump souhaite effectivement aller vite dans la mise en place de ses réformes et de ses idées dans la période des 100 premiers jours de son mandat. La mise en place et la concrétisation de ses réformes risque d’être une véritable bataille de tranchées au sein du Congrès américain. Les élus Démocrates risquent de poser des problèmes au camp conservateur et Républicain dans les mois à venir. Un certain nombre de réformes du président Trump pourraient en effet être rejetées par une partie des parlementaires Démocrates.

La ligne dure du président Républicain sur les questions liées à l’immigration

Donald Trump a notamment évoqué sa vision et son projet sur l’épineux dossier de l’immigration et des frontières aux USA. Lors de ce discours politique devant le Congrès, Donald Trump a confirmé son projet de construction d’un mur le long de la zone frontalière avec le Mexique. Un contrôle des frontières sera l’une des priorités de son administration.

Il souhaite notamment imposer un nouveau système d’immigration basé sur le mérite. Il a ainsi pris l’exemple du Canada et de l’Australie. Donald Trump a indiqué la nécessité d’ :

Abandonner le système actuel d’une immigration peu qualifiée et adopter à la place un système basé sur le mérite […] économisera énormément d’argent, permettra d’augmenter les salaires et d’aider les familles en difficulté.

Une relance du pays via l’économie, une réforme du système de taxation et des investissements dans les infrastructures

Le nouveau locataire de la Maison Blanche a notamment évoqué dans son discours la prochaine application d’une réforme fiscale historique. Le dirigeant Républicain souhaite alléger le poids des taxes envers ses concitoyens et les entreprises. Donald Trump a également précisé que des investissements importants seront injectés pour remettre les infrastructures du pays à un niveau décent.

Pour lancer la reconstruction du pays, je vais demander au Congrès d’approuver une législation qui déclenchera des investissements de mille milliards de dollars pour les infrastructures aux Etats-Unis, financés grâce à des capitaux à la fois publics et privés, et créera des millions d’emplois. L’Amérique a dépensé environ six mille milliards de dollars au Moyen-Orient alors que les infrastructures chez nous se délitent. Avec ces six mille milliards de dollars nous aurions pu reconstruire notre pays deux fois, et même trois fois si nous avions eu des dirigeants qui avaient la capacité de négocier.

Des paroles… et des actes ?

L’ensemble de ces éléments et de ces réformes demeurent assez floues. La plupart de ces déclarations sont restées à l’état de promesses et d’incantations dans ce discours de politique générale. Le financement et les modalités de ces décisions n’ont pas été réellement abordés.  Le chiffrage de ces ambitieuses réformes est encore trop imprécis comme le soulignent l’AFP et Reuters.

Le président américain souhaite diminuer le taux d’homicides aux USA. Donald Trum entend donc mener une lutte acharnée contre le crime organisé et les cartels de la drogue. Cette campagne contre la criminalité à Chicago, à Baltimore ou à Détroit est une nécessité pour le dirigeant américain. Il n’a pas précisé, ni détaillé de mesures spécifiques pour lutter contre ce fléau. Il a malgré tout appelé au soutien inconditionnel des citoyens et des hommes et des femmes politiques envers les forces de l’ordre et les policiers.

Une vive émotion au Congrès

Le discours de Donald Trump a été ponctué d’une très forte charge émotionnelle. Le 45ème président américain a tenu à saluer et à rendre hommage au courage et aux sacrifices des proches de citoyens présents dans l’auditoire. Les larmes de Carryn Owens au Congrès, la femme d’un NAVY Seals décédé lors d’une mission spéciale, ont ému l’Amérique toute entière. La jeune femme a reçu une standing ovation. Donald Trump a également évoqué et salué le courage d’une jeune femme. Cette jeune étudiante, présente également dans les coursives du Congrès lors du discours, souffre d’une maladie rare. Des proches de victimes décimées par des criminels qui résidaient de manière illégale aux USA ont également bénéficié d’un hommage de la part de l’ensemble des représentants du Congrès lors du discours du président américain.

Donald Trump : un véritable homme d’Etat ou un simple businessman à la Maison Blanche ?

Malmené lors de la campagne pour ses propos polémiques et ses idées conservatrices, Donald Trump est donc apparu plus modéré. Ses déclarations indécentes à l’égard des femmes avaient notamment choqué un grand nombre de citoyens américains par le passé. Le 45ème président des Etats-Unis a ainsi souhaité unir tous les citoyens et a apaiser le pays :

Si nous sommes peut-être une nation divisée lorsqu’il s’agit de politique, nous sommes un pays uni pour condamner la haine et le mal sous toutes leurs formes.

Donald Trump s’est d’ailleurs voulu optimiste pour l’avenir du pays, en évoquant une « nouvelle fierté nationale ».

En signe de protestation, une quarantaine d’élues démocrates étaient habillées de tenues blanches. Cette couleur symbolise le droit des femmes.

CNN a publié l’intégralité du premier discours du 45ème président des Etats-Unis devant le Congrès.

Publié le jeudi 2 mars 2017 à 9:37, modifications jeudi 2 mars 2017 à 9:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !