Politique

Une ancienne députée divulgue le SMS ultra-violent que lui a envoyé Marlène Schiappa

Le SMS assassin qu’a envoyé Marlène Schiappa à Sylvie Tolmont semble ne toujours pas avoir été digéré par l’ancienne députée.

C’est lors d’un reportage d’Envoyé Spécial diffusé ce jeudi 12 avril sur la secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, que l’ancienne députée Sylvie Tolmont a révélé le SMS ultra-violent que celle-ci lui a envoyé.

Sylvie Tolmont est “encore choquée”

Cette sombre histoire a débuté par un simple tweet. En effet, Marlène Schiappa s’était alors exprimée sur le réseau social en vantant les mérites de l’école publique laïque :

L’école publique laïque, c’est la possibilité de se confronter à d’autres milieux que le sien, la mixité sociale et mixité filles/garçons.

Mais un militant socialiste du Mans en avait alors profité pour lui répondre frontalement, en lui reprochant de tenir un double discours dans la mesure où les enfants de la secrétaire d’Etat ont été scolarisés dans une école privée de la ville :

C’est pour cela que Marlène a mis ses filles à l’école… du Mans (nom d’une école privé). Vive la laïcité pour les autres.

Sylvie Tolmont avait alors liké cette publication sur twitter, avant de le retirer très rapidement. Malgré cela, celui-ci n’a pas échappé à Marlène Schiappa, qui lui a envoyé un SMS assassin :

Je savais que tu étais une personne inculte, méprisable, aigrie, mais de là à ‘aimer’ sur Twitter le fait que quelqu’un donne l’adresse de l’école de mes enfants : c’est juste à vomir. Tu n’as jamais été capable d’en avoir toi-même donc peut-être ne sais-tu pas que c’est un principe de vie : on ne touche pas aux enfants et on ne s’en sert pas politiquement. Je saurai m’en souvenir en tous lieux et en tous temps, particulièrement au moment de ma plainte pour atteinte à la vie privée. Marlène Schiappa.

A l’époque, La République En Marche avait fermement condamné cette atteinte à la vie privée de Marlène Schiappa. Mais pour Sylvie Tolmont, la réponse jugée disproportionnée de la secrétaire d’Etat n’est toujours pas passée.

✅ COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE SARTHE 👉🏻 Tweets ignobles de militants PS : nous condamnons et exigeons…

Publiée par La République en Marche Sarthe sur lundi 11 décembre 2017

Sur Facebook, celle-ci en a profité pour dénoncer une “agression” et une “atteinte à ce qu’il y a de plus intime chez une femme” : l’incapacité “supposée” de Sylvie Tolmont à donner la vie. Des propos d’autant plus graves qu’ils sont prononcés par celle qui a en charge le respect du droit des femmes au gouvernement.

Publié le dimanche 15 avril 2018 à 9:46, modifications dimanche 15 avril 2018 à 8:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !