Politique

Trump va-t-il devoir dire adieu à son Boeing 757 personnel ?

Tout le monde le sait : Donald Trump a investi il y a quelques années dans un Boeing 757 qu’il a ensuite fait aménager en un luxueux paquebot volant. Seulement, désormais à la présidence des Etats-Unis, le milliardaire devra à présent effectuer ses déplacements avec le Air Force One de la Maison Blanche. Une situation qui pourrait pousser le 45ème président des USA à revendre son jouet…

100 millions de dollars. C’est la somme investie par Donald Trump afin d’acquérir et de transformer un Boeing 757 à son effigie. Effectuant tous ses déplacements avec cet avion, acheté en 2011, celui qui est récemment devenu le 45ème président des États-Unis pourrait désormais devoir se séparer de son bébé volant.

En effet, comme le relate le site de BFM TV, c’est à présent à bord de l’avion présidentiel Air Force One que Donald Trump devra effectuer ses voyages. La raison à cela ? Ce dernier est doté de systèmes de sécurité extrêmement avancés. Une sécurité accrue dont bénéficie également la voiture du nouveau président des USA.

UN T-BIRD EN OR

Surnommé le T-Bird, l’avion de Donald Trump a été acquis en 2011 alors que l’appareil avait déjà 20 ans d’âge. Et pour cause, celui-ci a appartenu à différentes compagnies aériennes avait d’être acheté par Paul Allen, un autre milliardaire, en 1995.

Une fois propriétaire du Boeing, Donald Trump n’y est pas allé de main morte dans la customisation. Ainsi, ce dernier a fait changer les moteurs d’origine pour les remplacer par des modèles Rolls-Royce, plus puissants.

Pouvant transporter 239 passagers dans sa version commerciale, le 757 du magnat de l’immobilier possède désormais une capacité de 43 passagers. Du coup, au revoir les sièges ternes et bonjour le home cinéma, le salon, la salle à manger et la chambre à coucher principale grand luxe. Le coût de ces changements ? La bagatelle de 100 millions de dollars.

Et comme le rappelle le site de la chaîne en continu :

Les ceintures des sièges sont en plaqué or 24 carats, de même que la robinetterie de la salle de bain.

Une petite folie dont pourrait devoir se séparer l’actuel président des Etats-Unis dans les mois à venir. Intéressé par l’acquisition d’un luxueux Boeing 757 ? Ne manquez pas cette occasion…

Publié le mercredi 25 janvier 2017 à 11:03, modifications mercredi 25 janvier 2017 à 10:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !