Politique

Suppression de la taxe foncière : comment le gouvernement va-t-il combler le manque à gagner ?

Le gouvernement a annoncé la suppression de la taxe foncière pour tous, même pour les 20% des ménages les plus riches, créant ainsi un manque à gagner important pour l’Etat.

Dans une interview donnée au Parisien ce vendredi 27 avril, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a confirmé la suppression de la taxe d’habitation pour tous les Français, y compris pour les plus riches. Pourtant, cette mesure n’était pas prévue dans le programme d’Emmanuel Macron. Le ministre a également annoncé qu’aucun autre impôt ne serait levé pour compenser le manque à gagner. Mais qui va payer ?

Une surtaxe foncière pour les résidences secondaires

Dans les colonnes du Parisien, Gérald Darmanin a confirmé que le gouvernement n’ira pas chercher ailleurs les milliards de manque à gagner liés à la suppression de la taxe d’habitation :

Il n’y aura pas de tour de passe-passe où l’on supprime des milliards pour aller les chercher ailleurs. L’idée générale du gouvernement et du président est de baisser les impôts.

Toutefois, le gouvernement pourrait bien maintenir la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, qui représente entre 2 et 3 milliards de recettes par an. Mais celle-ci prendra une autre forme, celle d’une “surtaxe foncière” qui représentera 2,5 milliards d’euros de gains pour l’Etat, soit 1/3 des 8 à 9 milliards perdus avec la suppression de la taxe foncière pour les ménages les plus riches.

La question de savoir comment compenser la perte ces milliards d’euros de recette pour l’Etat se pose donc déjà.

 

Publié le dimanche 29 avril 2018 à 13:44, modifications dimanche 29 avril 2018 à 13:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !