Politique

Selon Danièle Obono, les députés ont une indemnité insuffisante pour se loger à Paris

Pour Danièle Obono, les députés ne gagnent pas suffisamment d’argent pour se loger à Paris. Une intervention qui en a fait bondir plus d’un !

La députée de France Insoumise, Danièle Obono a été l’invité de Jean-Jacques Bourdin. Et le moins que l’on puisse dire est que Mme Obono n’a peur de rien!

Les députés ne gagnent pas assez d’argent

Mme Obono se plaint des conditions de logement des députés. Pour elle, ils ne gagnent pas assez d’argent pour se loger dans la capitale. Paris est l’une des villes les plus chères en ce qui concerne le logement. Mais sont-ils vraiment à plaindre ? Oui pour la députée de la France Insoumise. C’est au micro de l’émission de Jean-Jacques Bourdin, qu’elle a tenu à expliquer son point de vue qui est loin de faire l’unanimité.

Lundi 11 juin, Danièle Obono répond à une question de Jean-Jacques Bourdin sur le logement des députés sur Paris.

Une incompréhension la plus totale

Pour la députée, ce problème d’indemnité concerne les députés n’habitant pas la capitale.

Le problème pour les députés dans les autres régions, c’est que ça fait une indemnité en plus. C’est peut-être plus difficile et plus cher

a-t-elle ajouté.

Il faut savoir que depuis le début de l’année, les députés non-parisiens et non-franciliens peuvent se faire rembourser 1.200 euros par mois afin de se loger à Paris. Une jolie somme tout de même et n’oublions pas tous les avantages qu’offre le statut de député.

A savoir  que près de 300 députés bénéficient déjà d’une chambre à l’Assemblée nationale ou d’un bureau « avec possibilité de couchage ». Mais Danièle Obono ne lâche rien et à réponse a tout. Elle explique qu’il y a tout de même une différence de budget entre un député parisien et un élu venant d’ailleurs de la France.

Le problème pour les députés qui sont dans les autres régions, c’est que ça fait une charge en plus. Moi je n’en ai pas besoin, j’habite à Paris. Mais s’ils ont une indemnité en plus, c’est peut-être parce que c’est plus difficile et plus cher

elle rajoute

 Je n’ai aucun problème à dire qu’il faut une échelle des salaires, une échelle des indemnités, y compris pour qu’il n’y ait pas d’écarts et que tout le monde puisse se loger dignement

Des propos qui font tâche au sein de son parti

Le parti de Jean-Luc Méléchon est un parti politique qui se dit proche de ses sympathisants. A en croire les propos de Danièle Obono, il semble qu’une partie des élus de la France Insoumise sont déconnectés de la vie quotidienne des français.

Certains  lui ont fait savoir en expliquant qu’elle était tout simplement “hors-sol”. C’est le cas de  Pierre Liscia, député du 18e arrondissement de Paris.

ou du député LREM de Seine-Maritime, Damien Adam.

A titre d’information, les députés ne sont pas à plaindre loin de là. Ils reçoivent une indemnité mensuelle au minimum de 7.209,74 euros brut mensuels, une somme qui comprend une indemnité de base de 5.599,80 euros, une indemnité de résidence de 3 % de 167,99 euros et une indemnité de fonction, représentant 25 % du total, de 1.441,95 euros, comme l’indique le site internet de l’Assemblée nationale.

Pour l’instant Jean-Luc Mélenchon n’a pas commenté les propos de la députée de la France Insoumise.

Publié le mardi 12 juin 2018 à 17:31, modifications mardi 12 juin 2018 à 17:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !