Politique

Sanctionné pour son absentéisme au Sénat, Gérard Collomb pique une colère

Une véritable « punition » !

Gérard Collomb n'est pas content et il le fait savoir. Ainsi, le maire de Lyon vient de voir son salaire tomber à « 4.000 euros par mois ». La raison à cela ? Des sanctions imposées suite à ses absences répétées au Sénat...

C'est un sujet qui fait souvent débat : l’absentéisme dans les milieux parlementaires. Ainsi, parmi les institutions particulièrement touchées par les absences en série : le Sénat. Et parmi ceux qui y siègent : Gérard Collomb, le maire de Lyon.

Et c'est justement ce dernier qui, dans un entretien accordé au Point, fait part de sa colère. La raison de celle-ci ? Les ponctions effectués sur son salaire suite à ses nombreuses absences au Sénat. Ainsi, l'élu socialiste n'est pas content et ce n'est rien de le dire :

Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole, je suis donc tombé à 4.000 euros par mois.

C'est par ces mots que Gérard Collomb fait part de son désarroi. Parlant de « vrai cauchemar » et craignant pour l'avenir des occupants du Palais du Luxembourg, celui-ci ajoute :

Dans ces conditions, on n'aura plus comme sénateurs que des mauvais, des apparatchiks de partis et des retraités.

DES SOUCIS D'AGENDA ÉVOQUÉS

Pourtant, pour Gérard Collomb, les raisons de cet absentéisme sont claires. En effet, pour le parlementaire, il est quasiment impossible de pouvoir organiser ses séjours dans la capitale. Et pour cause :

Il est impossible de prévoir quels jours on doit être à Paris, car on ne sait pas d'une semaine sur l'autre quand se feront les votes solennels. Impossible dans ces conditions d'organiser un agenda.

En mai 2016, déjà, 14 sénateurs avaient vu leurs revenus tronqués.

Article publié le mardi 10 janvier 2017 à 12:03, modifications mardi 10 janvier 2017 à 10:33

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top