Politique

Russie : Vladimir Poutine pourrait rencontrer Kim Jong-un « très prochainement »

Vladimir Poutine a invité Kim Jong-un au Forum économique de l’Est, prévu en septembre prochain à Vladivostok, en Russie.

Selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA, ce mercredi 15 août, Vladimir Poutine pourrait rencontrer Kim Jong-un « à une date rapprochée ».

Discuter de questions urgentes

Ainsi, toujours d’après l’agence de presse, dans un message adressé au leader nord-coréen, à l’occasion de la Journée nationale de la libération, qui commémore au Nord la fin de la présence coloniale japonaise en 1945, le président russe a réitéré sa proposition de sommet.

J’affirme que je suis prêt à vous rencontrer à une date rapprochée. Pour discuter des questions urgentes liées aux relations bilatérales et aux questions importantes dans la région.

A déclaré Vladimir Poutine dans un message repris par KCNA.

Cependant, ce message ne propose aucune date précise. Vladimir Poutine exprime seulement l’espoir de développer « la coopération réciproque et notamment la réalisation du projet tripartite ». Et qui impliquerait également la Corée du Sud. En outre, Vladimir Poutine a déjà invité Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in au Forum économique de l’Est. Celui-ci est prévu du 11 au 13 septembre à Vladivostok.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a confirmé à la presse l’envoi du message Vladimir Poutine ainsi que la volonté « d’établir un dialogue avec Kim Jong Un ». De son côté, Kim Jong-un a également adressé un message au président russe. Le dirigeant de la Corée du Nord a mis en avant « les puissantes racines de leurs relations bilatérales dans leur lutte commune contre le Japon pendant la guerre ».

Dégel de la péninsule coréenne

Les deux Corée ont décidé le 13 août dernier, de tenir en septembre un sommet à Pyongyang en Corée du Nord. Cette rencontre pourrait marquer une nouvelle étape importante dans le rapprochement historique entre les deux pays. Selon l’agence sud-coréenne Yonhap, qui cite un communiqué commun, la décision a été prise en marge de discussions entre les deux parties dans la Zone démilitarisée. Aucune date n’a pour l’heure été communiquée. Néanmoins, cette visite dans la capitale nord-coréenne du président sud-coréen Moon Jae-in serait la première d’un chef d’Etat du Sud depuis plus d’une décennie.

Alors que les discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord piétinent sur le volet nucléaire depuis le sommet du 12 juin entre Donald Trump et Kim Jong-un, les deux Corée veulent renforcer leurs relations. Elles entendent notamment accélérer la dynamique de pacification dans le but de signer au plus vite un Traité de paix. Or, cette volonté d’apaisement vient renforcer les positions chinoise et russe. Ces dernières défendent, elles aussi, l’idée d’une détente sur la péninsule.

Publié le mercredi 15 août 2018 à 17:53, modifications mercredi 15 août 2018 à 16:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !