Politique

Ruffin accuse un député LREM de “jouer à Candy crush” à l’Assemblée

François Ruffin a affirmé que son homologue à l’assemblée jouait à Candy Crush pendant qu’il présentait un rapport très sérieux sur le mal-être au travail. Mais tel est pris qui croyait prendre…

Le député de La France Insoumise François Ruffin s’en est pris publiquement à son homologue de La République en Marche au micro de France Inter en l’accusant de jouer à Candy Crush en pleine assemblée.

Tel est pris qui croyait prendre

François Ruffin a attaqué le député LREM Christophe Castaner en affirmant que ce dernier jouait sur son téléphone portable pendant qu’il présentait un rapport sur les burn-out. C’est en tout ce qu’il a affirmé pendant la matinale de France Inter mercredi matin.

Pendant que je présentais mon rapport sur le burn-out jeudi dernier, pendant que je faisais part des 400 000 troubles psychiques qui interviennent chaque année en France liés au travail, Monsieur Castaner, porte-parole d’En marche et ministre des Relations avec le Parlement a passé son temps sur son téléphone portable, à pas du tout répondre aux questions sur le burn-out, mais à jouer à Candy crush vraisemblablement.

L’intéressé a immédiatement répondu à cette accusation sur Twitter en traitant François Ruffin de ” petit menteur“.

Mais tel est pris qui croyait prendre. En effet, la député LREM Laetitia Avia en a profité pour publier un cliché montrant le député Insoumis Bastien Lachaud en train de jouer à un jeu sur son téléphone en pleine assemblée.

C’était également l’occasion pour François Ruffin de dénoncer le fonctionnement de l’assemblée, qui selon lui ne sert qu’à légitimer des mesures qui sont décidées en amont par le président et le pouvoir exécutif.

Publié le jeudi 8 février 2018 à 10:16, modifications jeudi 8 février 2018 à 9:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !