Politique

Résultats présidentielle 2017 : Les réactions de la presse étrangère

Quelques heures à peine après avoir découvert les premiers résultats de la présidentielle française, la presse étrangère s’en est donné à cœur joie et n’a pas manqué de qualificatifs pour désigner Emmanuel Macron. Petit tour d’horizon des réactions au-delà des frontières de l’Hexagone…

Ce n’est un secret pour personne : une élection n’intéresse pas que le pays concerné. Ainsi, bien des nations plus ou moins proches géographiquement se doivent de garder un œil sur les résultats d’une présidentielle, quel qu’en soit le résultat. Et autant dire que l’issue du scrutin qui a vu Emmanuel Macron devenir le nouveau président français n’a pas manqué de faire réagir un peu partout dans le monde… Petit tour d’horizon de la presse internationale au lendemain de l’élection !

ÉTATS-UNIS : « UN GRAND SOULAGEMENT POUR L’EUROPE »

En effet, chez nos amis américains, les réactions sont nombreuses. Et c’est assurément un goût de soulagement qui prédomine, comme l’affiche le New York Times :

(La victoire de Macron est) un grand soulagement pour l’Europe.

Le quotidien nuance toutefois son propos et ajoute :

Il prend la tête d’une nation profondément divisée, tout comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et d’autres grandes démocraties.

RUSSIE : « LE CANDIDAT DES PRINCIPES ESSENTIELS »

Du côté de la Russie, le son de cloche ne se veut pas moins optimiste. Ainsi, malgré les soutiens soupçonnés du Kremlin à Marine Le Pen, la presse russe, à commencer par le site Gazeta.ru, ne cache pas son optimisme et titre ce lundi :

(Macron est le) candidat qui représente les principes essentiels de la Ve République : le gouvernement par une élite qualifiée et l’engagement dans l’intégration européenne (…) Le nouveau président devra répondre à la demande de changement, ne luttant pas tant contre un programme conservateur que contre les attentes négatives et le risque de déjà vu.

GRANDE-BRETAGNE : « BONNE CHANCE »

Outre-Manche, on ne cache pas son ironie. C’est ainsi que The Guardian a décidé de souhaiter bonne chance au nouveau président français, non sans une certaine pointe de défi…

Tout autre résultat aurait été une catastrophe européenne et pour une fois, heureusement, les sondages avaient raison. Bonne chance M. Macron, vous allez en avoir besoin.

ALLEMAGNE : « L’EUROPE ÉVITE LE CAUCHEMAR »

Chez nos voisins allemands, l’heure est à la bouffée d’air frais. Visiblement effrayée par la perspective d’une élection de Marine Le Pen, la presse fait aujourd’hui part de son optimisme, à l’instar du Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui indique :

L’Europe évite le cauchemar. L’impensable a été évité : la France ne va pas être dirigée par une femme d’extrême droite. La victoire nette d’Emmanuel Macron donne de la confiance, mais l’Europe ne doit pas se faire d’illusions pour autant.

ESPAGNE : « LA FRANCE CONTIENT LE POPULISME »

Pour le journal El País, cette présidentielle aura permis de mettre en lumière les différentes fractures étrillant actuellement la France. Le quotidien écrit ainsi :

La France a choisi Macron et contient le populisme. La victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, un pro-Européen et un ex-banquier libéral, a contenu la vague du mécontentement populiste qui a triomphé en novembre à l’élection présidentielle américaine et avant le référendum britannique. Après le Brexit et Trump, il n’y aura pas Le Pen.

SUISSE : « UN HOMME NEUF »

Jamais avare d’un avis bien tranché malgré la neutralité affichée du pays, la presse suisse n’a pas manqué l’occasion d’un petit commentaire à l’issue du scrutin. Ainsi, le journal Le Temps publie après avoir décrit Emmanuel Macron comme « un homme neuf » :

Emmanuel Macron a réussi son pari insensé. Au-delà du niveau de l’abstention, de la radicalisation des extrêmes à droite comme à gauche et du délitement des partis traditionnels, l’enseignement principal de ce 7 mai est que la France s’est choisie un homme neuf pour entamer sa transformation.

Vous l’aurez compris : des avis plutôt unanimes de la part de la presse internationale. En France, les unes ne se veulent pas bien différentes…

Publié le lundi 8 mai 2017 à 11:29, modifications lundi 8 mai 2017 à 11:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !