Politique

Qui est Sibeth Ndiaye, nouvelle porte-parole du gouvernement ?

Sibeth Ndiaye a été nommée secrétaire d’État porte-parole du gouvernement ce dimanche 31 mars. Mais qui est cette proche collaboratrice d’Emmanuel Macron ?

Ce dimanche 31 mars, Emmanuel Macron a opté pour un mini-remaniement “surprise”. Ainsi, la députée LREM Amélie de Montchalin est devenue secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Cédric O, conseiller du chef de l’État pour le numérique, a été nommé secrétaire d’État au Numérique, et enfin, Sibeth Ndiaye, proche collaboratrice d’Emmanuel Macron chargée de la presse, a été nommée secrétaire d’État porte-parole du gouvernement.

Une nouvelle équipe gouvernementale qui fait beaucoup parler, y compris dans les rangs de la majorité. Toutefois, celle qui attire le plus l’attention des médias pour sa nomination surprise c’est bien Sibeth Ndiaye. Et pour cause, celle qui fait partie du cercle proche du chef de l’Etat Emmanuel Macron est connue pour son franc-parler et ses méthodes particulières.

Une nomination surprise

Mais qui est Sibeth Ndiaye, 39 ans, la nouvelle porte-parole du gouvernement ? Native de Dakar, Sibeth Ndiaye a été naturalisée en 2016. Membre du Parti socialiste depuis 2002, elle a aussi milité à l’Unef lorsqu’elle était étudiante. Elle occupe le poste de conseillère pour la presse lorsqu’Emmanuel Macron était ministre de l’Economie, et continue à occuper la même fonction lorsqu’il devient président.

Atypique, ses choix de communication sont souvent contestés. Le public la découvre dans le documentaire de Yann L’Hénoret “Emmanuel Macron, les coulisses d’une victoire” dans lequel on l’entend dire être prête à “mentir” si besoin pour protéger son candidat.

Celle qui fait partie des « Mormons », ce petit groupe qui a accompagné Emmanuel Macron dans sa quête de l’Elysée, est aussi partisane d’une communication provocatrice. Adepte des réseaux sociaux, c’est elle qui est à l’origine de la vidéo dans laquelle on entend le chef de l’Etat dire le« pognon de dingue » en parlant des aides sociales. Autre polémique, selon le Canard Enchaîné, elle aurait répondu “Yes, la meuf est dead” à un journaliste qui lui demandait de confirmer l’information selon laquelle Simone Veil était décédée.

Jusqu’ici femme de l’ombre, il s’agit de la première expérience gouvernementale pour Sibeth Ndiaye.

Publié le lundi 1 avril 2019 à 15:12, modifications lundi 1 avril 2019 à 15:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct