Politique

Quand Marine Le Pen cache son portable dans son soutien gorge

Pendant une perquisition au siège du Front National, Marine Le Pen a caché son téléphone portable dans son soutien gorge

Cette scène saugrenue s’est produite le 17 février à Nanterre (dans les Hauts-de-Seine) lorsque la police a perquisitionné le siège du Front national dans le cadre de l’enquête préliminaire sur l’utilisation abusive des assistants parlementaires des députés européens du parti.

En effet, ils enquêtaient sur ces collaborateurs soupçonnés de travailler exclusivement pour le parti de Marine Le Pen, alors qu’ils étaient payés par l’Union Européenne.

Ainsi, pendant la perquisition, la présidente du FN était présente et avait même commencé à filmer avec son téléphone portable les fouilles entamées par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales et conduites par les magistrats du parquet de Paris.

Constatant les agissements de la candidate à l’élection présidentielle, l’un des agents lui aurait enjoint d’interrompre l’enregistrement et de lui remettre le téléphone. Marine Le Pen aurait alors refusé et aurait rangé de façon ostentatoire son mobile dans son soutien gorge. Elle aurait poussé l’impertinence jusqu’à proposer aux enquêteurs de venir le récupérer.

De toute évidence, ils ne s’y sont pas risqués et ont renoncé à se saisir de l’objet du délit…

Si les enquêteurs ont préféré oublier cet incident, l’affaire des attachés parlementaires du Front national est loin d’être tombée aux oubliettes.

En effet, une vingtaine d’assistants parlementaires d’eurodéputés du parti d’extrême droite sont toujours soupçonnés de n’avoir jamais travaillé auprès de ces élus sur le front européen, mais uniquement sur le territoire français. Si les faits sont confirmés, le parquet pourra alors considérer qu’il s’agit d’un financement illégal de parti politique.

Publié le mercredi 18 mai 2016 à 8:42, modifications mercredi 18 mai 2016 à 8:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !