Politique

Primaire à gauche : Les raisons de l’annulation du meeting de Valls à Rennes

Alors qu’il devait donner un meeting à Rennes le 16 janvier prochain en compagnie de Jean-Yves Le Drian, Manuel Valls a dû annuler son déplacement. Les raisons de ce changement de programme ? Un conflit d’agenda avec le ministre de la Défense. Mais à y regarder de plus près, il se pourrait que les vraies raisons soient tout autres…

Ça se complique pour Manuel Valls. Et pour cause, alors qu’il devait se rendre à Rennes le 16 janvier prochain, l’ancien premier ministre a été contraint d’annuler son meeting. Initialement prévue en présence de Jean-Yves Le Drian, cette réunion publique sera finalement reprogrammée entre les deux tours, comme l’annonce l’entourage du candidat à la primaire de la gauche.

Les raisons de cette annulation soudaine ? Selon les proches de Manuel Valls, un problème d’agenda avec le ministre de la Défense, qui serait retenu par une réunion des chefs d’état-major de la coalition contre l’organisation État islamique, serait venu chambouler les plans. Seulement, il se pourrait que les vraies raisons soient quelques peu différentes…

UNE MENACE DE TROUBLE A L’ORDRE PUBLIQUE

Et pour cause, comme l’indique le site de RTL, plusieurs dizaines d’opposants à la loi travail avaient prévu de perturber la venue du candidat en l’accueillant avec de la farine. Une information qui semble être confirmée par l’existence d’une page Facebook, aujourd’hui supprimée :

La crainte de débordements aurait-elle finalement contraint les équipes de Manuel Valls à annuler son déplacement ? C’est une probabilité !

MANUEL VALLS EN MAUVAISE POSTURE

Outre les soucis liés à ses représentations publiques, Manuel Valls semble avoir beaucoup de mal à rassembler. Ainsi, alors qu’Emmanuel Macron réunissait 2.000 personnes pour son meeting à Clermont-Ferrand, mardi, l’ancien premier ministre peinait à franchir la barre des 300. Même son de cloche du côté des soutiens officiels pour les campagnes à venir !

Attaqué de toute part, Manuel Valls s’est même offert les assauts de François Hollande. Et pour cause, comme nous vous le rapportions mardi, François Hollande en personne aurait confié à plusieurs de ses proches :

Valls n’a pas de projet, il tourne en rond !

Le premier débat de la primaire à gauche aura lieu le 12 janvier prochain.

Publié le jeudi 12 janvier 2017 à 9:39, modifications jeudi 12 janvier 2017 à 9:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !