Politique

Primaire à gauche : Des bureaux de vote dans les prisons ?

50.000 détenus concernés...

Les 22 et 29 janvier auront lieu les primaires de la gauche. Et alors que des millions de français seront invités à se rendre dans les bureaux de vote, l'association Robin des lois milite pour que des urnes soient mises en place dans les prisons.

Mardi 9 janvier, le parti socialiste dévoilait l'emplacement de quelques 7.530 bureaux de vote dans le cadre de la primaire de la gauche. Ainsi, les 22 et 29 janvier prochains, des millions de citoyens seront invités à décider qui de Manuel Valls, d'Arnaud Montebourg ou de Benoît Hamon, entre autres, ils veulent voir représenter la gauche lors des présidentielles de 2017. Seulement, tout le monde ne peut pas voter...

En effet, selon l'association Robin des lois, pas moins de 50.000 détenus n'ont pas accès aux urnes. Un constat qui n'a pas manqué d'alarmer la structure associative, qui lance désormais un appel au PS...

OUVRIR LA PRIMAIRE AU SCRUTIN CARCÉRAL

Et pour cause, c'est dans un courrier adressé à Thomas Clay, président de la Haute autorité de la primaire socialiste, que l'association fait part de ses réclamations. Parmi celles-ci, la mise en place de bureaux de vote dans toutes les prisons françaises. Les moyens nécessaires pour ce faire ? Un isoloir, une urne et un ou deux assesseurs.

Mettant en avant le fait que ces prisonniers qui n'ont pas perdu leur droit de vote, Robin des lois précise que les votes par procuration restent difficiles. Le Parti Socialiste sera-t-il réceptif à une telle requête ? Rien n'est moins sûr !

Jugeant l'affaire sérieuse, l'association pourrait saisir la justice en cas de fin de non-recevoir.

Article publié le mercredi 11 janvier 2017 à 11:34, modifications mercredi 11 janvier 2017 à 11:09

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top