Politique

Primaire à droite : Tension, mépris et insultes entre Daniel Cohn-Bendit et Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit ont donné une triste image de la gauche sur le plateau de France 2 lors de la soirée électorale de la primaire à droite et du centre. Laurent Delahousse était en plateau avec le leader écologiste connu pour son engagement lors de Mai 68. Jean-Luc Mélenchon était interrogé en duplex alors qu’il avait participé la veille à un hommage à Fidel Castro. Le ton entre les deux hommes et très vite monté. Laurent Delahousse et Franz-Olivier Giesbert ont assisté à cet accrochage surréaliste entre deux figures importantes de la gauche.

Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit ont eu un vif échange dimanche soir sur l’antenne de France 2, lors de la soirée électorale de la primaire à droite. Cette crise a été provoquée par un simple oubli d’une formule de politesse. Jean-Luc Mélenchon a reproché à Daniel Cohn-Bendit de ne pas l’avoir vouvoyé.

La soirée électorale sur la chaîne du service public à l’occasion des résultats de la primaire à droite et du sacre de François Fillon face à Alain Juppé a été le théâtre d’un terrible accrochage.

La crise sur le plateau de France 2

Daniel Cohn-Bendit et Jean-Luc Mélenchon se sont écharpés en direct :

– Jean-Luc, Jean-Luc si tu te présentes à la primaire, tu peux la gagner…

– Monsieur Cohn-Bendit, est-ce que vous pouvez m’appeler par mon nom et pas par mon prénom, nous ne sommes pas amis, vous le savez, ne jouons pas la comédie. Appelez-moi par mon nom s’il vous plait.

– Va te faire voir, j’ai pas de question à lui poser, je fais pas du touche touche comme ça, on s’est toujours tutoyé, s’il n’a pas envie, qu’il aille tutoyer Castro et qu’il me foute la paix.

– Merci Monsieur Cohn-Bendit, c’est très aimable… Voilà Monsieur Cohn-Bendit. Moi je ne vous avais rien demandé. Gardez votre calme, ça vaudrait mieux pour tout le monde.

-Je suis tout à fait calme. Je vous trouve d’un ridicule incroyable Monsieur Jean-Luc Mélenchon. Vous vous prenez pour quelqu’un que vous n’êtes monsieur Mélenchon.

Espérons que Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit pourront se réconcilier sur un autre plateau de télévision. La campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2017 s’annonce passionnante et mouvementée à gauche.

Publié le lundi 28 novembre 2016 à 14:19, modifications lundi 28 novembre 2016 à 16:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !