Politique

Primaire à droite : Les internautes se paient Jean-Pierre Elkabbach

Malgré un troisième débat sans grand intérêt, la primaire à droite aura tout de même inspiré les internautes. La source de cette inspiration soudaine ? Jean-Pierre Elkabbach qui, une fois n’est pas coutume, s’est allé à une petite pique en direction de Bruno Le Maire.

Hier soir se tenait le troisième et dernier débat de la primaire de la droite et du centre. Un troisième rendez-vous que beaucoup s’accordent aujourd’hui à qualifier de « plat » et « confus ». Mais au-delà des débats de fond, c’est un tout autre événement qui a marqué cette soirée : l’opposition entre Bruno Le Maire et Jean-Pierre Elkabbach.

En effet, c’est en réagissant à une question sur la déclaration de candidature à la présidentielle d’Emmanuel Macron que Bruno Le Maire a employé la formule « ce renouvellement que l’on voit partout », ce après quoi Jean-Pierre Elkabbach lance alors :

Pourquoi ça ne fonctionne pas alors avec vous ?

Il n’en fallait pas plus pour faire sortir le candidat républicain de ses gonds, ce dernier répondant avec fermeté :

Mais qu’est que vous dites Jean-Pierre Elkabbach ? (…) Vous connaissez déjà le résultat de dimanche? Vous savez ce que vont voter les Français ?

Avant de poursuivre :

Vous savez il y a une France des sondages, il y a une France des journalistes, (…) elle a le droit de le commenter. Et il y a la France des Français…

Loin de vouloir faire redescendre la tension palpable sur le plateau, le journaliste de 79 ans enchaîne alors et ajoute :

On en reparlera lundi matin !

La pique de trop pour le député de l’Eure, qui rétorque :

M. Elkabbach. Je suis candidat à la primaire, ça mérite tout simplement le respect de votre part.

Ni une ni deux, les internautes, très inspirés, s’en sont donné à coeur jouant en prenant pour cible Jean-Pierre Elkabbach :

Sans doute très inspirés par le dénouement des élections présidentielles américaines, les candidats à la primaire de droite ont pris grand soin à établir une ligne de démarcation entre la vie politique et les journalistes tout au long du débat.

Publié le vendredi 18 novembre 2016 à 14:33, modifications lundi 21 novembre 2016 à 1:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !