Actualité

Présidentielle en France, les nominé(e)s sont-ils déjà connus ?

Créditée de 25% à 30% d’intentions de vote, Marine Le Pen, la présidente du Front National, sera pour le moment au second tour de la présidentielle 2017….

Selon plusieurs enquêtes réalisées, et dans tous les cas de figure, la présidente du parti politique du Front national devrait, sauf accident, se retrouver au deuxième tour de la présidentielle qui vient.

Créditée au premier tour de 25% à 30 % des voix, Marine Le Pen devrait en toute vraisemblance se qualifier pour le second tour.

Aujourd’hui la question que beaucoup de Français se posent, est de savoir qui l’accompagnera dans cette opposition.

Dans cette course aux champions, de gauche comme de droite en passant par le centre et l’extrême gauche, les ténors s’affrontent dans des numéros époustouflants de dextérités verbales à l’aube des primaires qui vont débuter.

A l’issue de ces “joutes fraternelles“, les “élu(e)s” auront le droit de représenter leur famille politique et les valeurs qu’elles représentent. Mais voilà, de surenchère en surenchère, à ce petit jeu, les sondages révèlent des intentions de vote avoisinant la “correctionnelle” pour certains hommes politiques.

Le chef de l’état François Hollande serait pour sa part crédité d’à peine plus de 12% d’intentions de vote, selon une enquête récente menée pour les “Echos et Radio Classique”. A sa tête, le Parti Socialiste serait tout simplement balayé dès le premier tour.

Quant au vizir qui rêve d’être calife à la place du calife, les derniers sondages créditent le premier ministre Manuel Valls de 9 % d’intentions de vote au terme du premier tour.

Au centre François Bayrou, qui entend se présenter si Nicolas Sarkozy remportait la primaire à droite, est crédité selon les cas de 8% à 12% d’intentions de vote au premier tour.

Dans le cas ou la primaire de droite serait remportée par Alain Juppé, celui-ci serait le mieux placé pour littéralement mener la “bataille finale” au second tour contre la présidente du Front National. Avec 26% à 34% d’intentions de vote, il finirait en tête au premier tour.

Cependant, dans le cas ou les candidats Macron et Hollande seraient tous deux candidats, la présidente FN terminerait quoi qu’il advienne devant eux pour ce premier tour de la présidentielle.

Qui vivra, verra, à bon entendeur, ….

Publié le dimanche 25 septembre 2016 à 13:09, modifications dimanche 25 septembre 2016 à 12:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !