Politique

Présidentielle 2017 : Jean-Yves Le Drian annonce son soutien à Emmanuel Macron

Jean-Yves Le Drian, l’actuel ministre de la Défense, a annoncé jeudi à des élus bretons son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle.

Interrogé depuis plusieurs jours sur son soutien à un candidat lors des prochaines présidentielles, Jean-Yves Le Drian a finalement annoncé qu’il allait soutenir Emmanuel Macron.

Avant d’en faire l’annonce officielle, dans une interview à paraître dans le journal Ouest-France, le ministre de la Défense l’a d’abord révélé aux vice-présidents du conseil régional de Bretagne, qu’il dirige.

Ainsi, le président du Conseil régional de Bretagne et proche historique de François Hollande a expliqué son choix lors d’une réunion avec son exécutif régional ce jeudi 23 mars dans l’après-midi.

Lors de cette conversation, Jean-Yves Le Drian a indiqué qu’il se retrouvait dans « les grandes priorités » développées par Emmanuel Macron. En outre, il a précisé qu’il partageait « l’engagement européen » du leader d’En Marche !. Enfin, il a mis en exergue « les similitudes » entre ce que le candidat voulait opérer au niveau national et ce que lui-même mettait en oeuvre au niveau régional, en Bretagne.

Or, cette annonce était très attendue par l’entourage d’Emmanuel Macron. En effet, en début de semaine, Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement En Marche ! avait fait part de son espoir du soutien du ministre de la défense.

De plus, pour François Bayrou, le président du MoDem et l’un soutien phare d’Emmanuel Macron :

Jean-Yves Le Drian, c’est une personnalité qui est respectée comme on dit sur tous les bancs, dans tous les courants d’opinion. Quand vous avez la responsabilité de la Défense, vous n’êtes pas un homme de parti mais de pays.

Avait ainsi expliqué le maire de Pau jeudi sur RTL.

« Inacceptable » pour le camp Hamon

Cependant, l’annonce de ce soutien a fait grincer des dents dans le camp de Benoît Hamon.

En effet, le candidat de la gauche a jugé ce ralliement « inacceptable ».

Il a estimé que Jean-Yves Le Drian « s’affranchissait du vote des électeurs de la primaire PS ».

Jean-Yves Le Drian ne respecte pas le vote des électeurs de gauche. Y compris dans le Morbihan, qui ont largement désigné Benoît Hamon comme leur candidat pour cette élection présidentielle. Il n’est pas acceptable, en démocratie, que des responsables politiques ne s’accommodent du vote des électeurs que lorsque celui-ci leur convient.

Ont ainsi écrit les porte-parole du candidat socialiste dans un communiqué.

Il s’agit donc du  troisième membre du gouvernement à rallier Emmanuel Macron. Après Barbara Pompili, la secrétaire d’Etat à la Biodiversité et Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux Sports.

Publié le vendredi 24 mars 2017 à 9:08, modifications mardi 11 avril 2017 à 13:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire