Politique

Présidentielle 2017 : Le Front National inquiet par le taux d’abstention

Il est coutume de dire que l’abstention est un facteur favorable au Front National. Pourtant, pour les cadres du parti, il en est tout autrement. Ainsi, récemment interrogé sur la question, Bruno Bilde, cadre du FN et conseiller régional dans le Nord-Pas-de-Calais, a fait part de ses craintes en cas d’abstention démesurée…

C’est l’invité surprise de chaque élection. Ainsi, à chaque nouveau scrutin, les analystes et les partis politiques se posent la question : à combien le taux d’abstention va-t-il s’élever ? Un vecteur déterminant qu’il est de bonne coutume d’annoncer comme favorable au Front National quand celui-ci gagne en importance. Une théorie que ne partage pas Bruno Bilde…

En effet, interrogé sur la question par Le Figaro, le cadre du FN et conseiller régional dans le Nord-Pas-de-Calais a déclaré :

Pour nous, la participation des électeurs ne doit être ni trop forte, ni trop faible.

Des propos également approuvés par Florian Phillipot et relayés par le site 7sur7.be, qui précise :

Quand la participation est très forte, elle l’est pour tout le monde. Or, quand elle est très faible, le FN perd par la même occasion son “socle d’électeurs populaires”, dont fait partie une classe ouvrière à l’abstention galopante (47%).

UNE ÉLECTION PHARE POUR LE FRONT NATIONAL

Malgré des craintes affichées, une chose est sûre : l’élection présidentielle reste la plus favorable pour le Front National. Et pour cause, c’est grâce à celle-ci que le parti fondé par Jean-Marie Le Pen voit sa médiatisation grimper en flèche. Une opportunité rendue plus nuancée lors d’élections “moins importantes” et moins “grand public”.

Depuis plusieurs semaines, Marine Le Pen culmine dans les sondages. Une dynamique toutefois freinée par la montée en flèche d’Emmanuel Macron, dont les ralliements ne cessent de pleuvoir.

Alors, un fort taux d’abstention portera-t-il réellement préjudice au Front National ? La réponse à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril prochain !

Publié le mardi 4 avril 2017 à 10:03, modifications mardi 11 avril 2017 à 12:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !