Politique

Présidentielle 2017 : François Fillon se range derrière Macron au 2ème tour

Il n’aura fallu que quelques minutes après les premières estimations des résultats de la présidentielle pour que François Fillon, arrivé troisième avec 19,5% des suffrages environ, appelle à se rassembler contre le Front National en votant pour Emmanuel Macron, vainqueur incontestable du premier tour !

Ce n’est déjà plus un secret pour personne : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont arrivés en tête du premier tour de l’élection présidentielle. Un résultat qui n’a pas manqué de faire réagir, à commencer par Benoît Hamon. Et pour cause, ce dernier n’aura pris que quelques minutes afin d’annoncer à ses militants sa décision : se ranger derrière le leader d’En Marche ! pour le second tour. Une décision qu’a également pris François Fillon…

« JE NE LE FAIS PAS DE GAIETÉ DE CŒUR »

En effet, peu après l’annonce des estimations le donnant à 19,5% environ, le vainqueur de la primaire de la droite et du centre, François Fillon,  s’est exprimé depuis son fief. Ce dernier a notamment déclaré :

Malgré tous mes efforts, malgré ma détermination, je n’ai pas réussi à vous convaincre. Les obstacles sur ma route étaient trop nombreux, trop cruels. Il nous faut choisir ce qu’il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaieté de cœur.

Et hors de question pour lui d’accorder son soutien à Marine Le Pen. Il poursuit :

Il n’y a pas d’autre choix que de voter contre l’extrême droite. Je voterai donc en faveur d’Emmanuel Macron. J’estime de mon devoir de vous le dire avec franchise et il vous revient maintenant en conscience de réfléchir à ce qu’il y a de mieux pour votre pays et pour vos enfants.

Dans la foulée, Alain Juppé a lui aussi conseillé à ses « fidèles » de rejoindre Emmanuel Macron. Une consigne de vote qui n’est pas vraiment une surprise pour de nombreux observateurs.

Publié le dimanche 23 avril 2017 à 21:00, modifications dimanche 23 avril 2017 à 21:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires