Politique

Présidentielle 2017 : François Bayrou « effrayé » par un second tour Le Pen-Mélenchon

Dans quelques jours, les français se rendront dans les urnes afin de départager les 11 candidats à la présidentielle. Et alors qu’un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon fait partie des scénarios possibles, il y en a un qui s’avoue d’ores et déjà « effrayé » par cette perspective. Son nom ? François Bayrou !

Le 23 avril prochain, les français auront rendez-vous avec les urnes. Ainsi, ceux-ci auront pour mission de départager les 11 candidats à la présidentielle. Et selon les derniers sondages, le scénario d’un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon est parfaitement d’actualité. Une perspective à laquelle François Bayrou n’adhère absolument pas.

En effet, invité mercredi au micro d’Europe 1, le soutien officiel d’Emmanuel Macron a notamment déclaré :

Quel est l’enjeu aujourd’hui ? C’est le second tour, et tous ceux qui nous écoutent savent que, sur les quatre personnalités, il y aurait, selon la qualification des uns et des autres, des seconds tours effrayants pour le pays.

Et d’ajouter :

Un second tour Mélenchon/Le Pen c’est effrayant, pour l’image du pays et pour son avenir.

EMMANUEL MACRON PLUS RASSEMBLEUR ?

Vous l’aurez compris : un second tour Le Pen-Mélenchon n’est pas vraiment du goût de François Bayrou. Pour lui, une seule option possible au soir du 23 avril : voir Emmanuel Macron parmi les « finalistes ». Le président du MoDem affirme ainsi :

Le seul second tour possible, c’est celui où Emmanuel Macron est sélectionné. Je suis absolument certain que l’on sortirait de cette élection plus rassemblé que l’on ne l’était avant.

Mais alors, qu’en serait-il de l’avenir politique du maire de Pau en cas de victoire d’Emmanuel Macron ? Quand on lui présente la possibilité d’un éventuel poste de premier ministre, celui-ci préfère la jouer fine :

Il n’y a que le président de la République, une fois élu, qui puisse se poser la question de savoir de quelle manière son équipe sera constituée. Toute conversation sur ce sujet est vaine. C’est une conversation, parce qu’elle est vaine, que je ne tiens jamais.

Il y a tout juste dix ans, François Bayrou arrivait troisième de l’élection présidentielle avec 18,5% des voix. Un score équivalent à celui d’Emmanuel Macron, selon certains sondages récemment publiés

Article publié le mercredi 19 avril 2017 à 13:36, modifications mercredi 19 avril 2017 à 11:16

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vers le top