Politique

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron propose le rétablissement du service militaire obligatoire

Emmanuel Macron souhaite restaurer le service national obligatoire d’une durée d’un mois, s’il est élu en mai prochain.

Alors qu’au lendemain des attentats de Paris le service militaire était sur toutes les lèvres, le service national était jusqu’alors absent du débat présidentiel. Or, ce samedi 18 mars, Emmanuel Macron a présenté sa politique de défense à l’hôtel des Arts et Métiers, à Paris.

Ainsi, devant quelque 200 représentants de la Défense le fondateur d’En Marche ! à annoncé sa volonté de réintroduire un service militaire obligatoire d’une durée d’un mois s’il était élu à l’élection présidentielle.

L’objectif pour l’ancien ministre de l’Economie étant de renforcer le lien armée-nation dans une France secouée depuis deux ans par une série d’attentats djihadistes.

La situation stratégique, les menaces qui pèsent sur notre pays nous commandent de renforcer le lien armées-nation.

A jugé Emmanuel Macron.

Un service nationale pour 600 000 jeunes

Cette mesure ne figurait pas jusqu’à présent dans le programme du candidat d’En Marche! à l’élection présidentielle. Elle concernerait chaque année 600 000 jeunes, dans les trois ans suivant leur 18ème anniversaire. De plus, elle serait confiée à l’armée et à la gendarmerie.

C’est là un projet de société majeur. Un véritable projet républicain, qui doit permettre à notre démocratie d’être plus unie. Et d’accroître la résilience de notre société.

Le projet coûterait entre 2 et 3 milliards d’euros par an. Le candidat a assuré que ce budget conséquent ne serait pas pris sur celui des armées. Un budget qu’il a d’ailleurs promis de porter à 2% du PIB d’ici 2025 (contre 1,8% actuellement).

Ce service national offrira aussi si nécessaire un « réservoir complémentaire » de la Garde nationale, constituée de réservistes pour participer à la défense du territoire national.

Instauré par la loi Jourdan de 1798, la conscription en France a été officiellement supprimée par le président Jacques Chirac en 1997. Elle avait été remplacée par une armée de métier.

L’ancien président de la République avait estimé qu’elle ne répondait « plus aux exigences d’une armée moderne dans un grand pays moderne ».

En 2015, un service militaire volontaire a été instauré après les attentats de Charlie Hebdo.

La mesure figure également dans le programme de Marine Le Pen. La présidente du Front national préconise un retour progressif d’un service militaire de trois mois minimum.

Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) souhaite également ouvrir la possibilité d’effectuer un service citoyen obligatoire. Il prendrait également la forme d’un service militaire.

Article publié le dimanche 19 mars 2017 à 8:23, modifications samedi 18 mars 2017 à 23:27

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vu sur le web

Vers le top