Politique

Pénélope Fillon aurait touché 500.000 euros comme attachée parlementaire de son mari

Emploi fictif ?

Pénélope Fillon, la femme de François Fillon, a touché un revenu d’environ 500 000 euros bruts sur les caisses parlementaires pour avoir exercé l’attachée parlementaire du candidat républicain en lice pour la présidentielle pendant huit ans. 

penelope fillon

Ces informations sont dévoilées par l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné ce mercredi 25 janvier, qui s’est procuré les fiches de paie de Pénélope Fillon. Selon le journal satirique, cet emploi aurait perduré après 2002, soit l’année de l’entrée de François Fillon au gouvernement. Elle aurait donc assuré la fonction d’attachée parlementaire auprès du suppléant de son mari, le député Marc Joulaud. C’est d’ailleurs à cette période que son salaire s’avère le plus élevé (de 6900 à 7900 euros mensuels).

Une femme qui travaillait “dans l’ombre”

Jusqu’ici rien d’alarmant puisqu’en France, rien n’empêche un député d’embaucher un membre de sa famille, contrairement à la législation européenne qui interdit formellement ce type de pratique. Le hic, c’est que parmi les ex-collaborateurs de François Fillon, tous ne peuvent pas affirmer avoir travaillé avec son épouse. Si les proches de François Fillon confirment que Pénélope travaillait pour son mari mais qu’elle exerçait sa mission « dans l’ombre », il n’en est pas de même pour le député Bruno Loitron, interrogé ce mercredi par Europe 1 :

Madame Fillon était l’épouse et ça s’arrêtait là.

Plus étonnant encore : Thierry Solère, porte-parole du candidat François Fillon, a affirmé à l’AFP que Pénélope Fillon a travaillé pour La Revue des Deux Mondes, qui appartient à Marc Ladreit de Lacharrière, un ami proche de François Fillon. Selon Le Canard Enchaîné, celle-ci aurait touché un salaire mensuel d’environ 5000 euros bruts entre mai 2012 et décembre 2013. Or, le directeur de la rédaction Michel Crépu dément ces propos :

Je n’ai jamais rencontré Pénélope Fillon et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue.

La question est donc de déterminer si Pénélope Fillon a bel et bien exercé les fonctions pour lesquelles elle a touché un salaire exorbitant ou s’il s’agissait d’emplois fictifs.

Publié le mercredi 25 janvier 2017 à 11:39, modifications mercredi 25 janvier 2017 à 11:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !