Politique

Paul Vergès, le doyen du Sénat et figure de la Réunion, est décédé

Paul Vergès, figure politique incontournable de La Réunion et sénateur toujours actif à l’âge de 91 ans, est décédé.

Le doyen du Sénat et fondateur du Parti communiste réunionnais est décédé dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 novembre, sur l’île de La Réunion, à l’âge de 91 ans.

Le décès de Paul Vergès est survenu cette nuit au CHU de Bellepierre où il était hospitalisé, depuis le 25 octobre.

A indiqué son fils Pierre Vergès.

Frère du célèbre avocat Jacques Vergès, décédé en 2013 et fils de Raymond Vergès qui a œuvré à la départementalisation de La Réunion et des Antilles Guyane en 1946, Paul Vergès a profondément marqué la vie politique de l’île de l’Océan Indien.

En effet, figure emblématique de l’île, l’homme d’origine Thaïlandaise avait fondé le Parti communiste réunionnais en 1959 et avait basé son combat politique sur la défense des intérêts des Réunionnais plaidant entre autre pour le versement à parité avec la France métropolitaines des prestations sociales et du Smic.

Un moment marquant de sa vie fut son évasion en mars 1964 suivie d’une période de clandestinité de 28 mois pour avoir publié des articles dans le quotidien Témoignages dans lesquels il s’insurgeait contre la guerre d’Algérie et sur la politique menée à La Réunion par le gouvernement de Georges Pompidou. Il s’était ensuite constitué prisonnier, puis transféré à Paris, où il avait bénéficié d’une ordonnance de non-lieu de la Cour de Sureté de l’Etat.

Cette situation avait renforcé sa popularité sur l’Ile de la Réunion et lui avait permis d’accéder à de hautes responsabilités locales, mais aussi sur le plan national. Ainsi, il a été élu deux fois député de La Réunion, en 1983 et 1993, puis sénateur en 1996. Il est élu président de la Région Réunion en 1998 et 2004.

Devenu devient ardent défenseur de la lutte contre le réchauffement climatique, il a mis en place l’Agence régionale de l’énergie de La Réunion dont l’objectif est d’atteindre l’autonomie énergétique de l’île en 2025.

Paul Vergès a été un puissant bâtisseur de La Réunion, portant et concrétisant des projets majeurs de développement de l’île.

A réagi Nassimah Dindar, la présidente UDI du conseil départemental.

Publié le samedi 12 novembre 2016 à 9:42, modifications samedi 12 novembre 2016 à 9:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !