Politique

Olivier Faure a été violemment hué par les manifestants de la SNCF

Olivier Faure n’était visiblement pas le bienvenue lors de la grande manifestations du jeudi 22 mars.

Ce jeudi 22 mars 2018 avait lieu à Paris la grande manifestation de fonctionnaires et de cheminots pour lutter contre les réformes du gouvernement d’Emmanuel Macron. A cette occasion, la nouvelle figure de proue du Parti Socialiste Olivier Faure s’est fait copieusement hué par le cortège de la SNCF.

“Social traître”

C’est lors de sa visite au sein du cortège de manifestants affiliés à la SNCF qu’Olivier Faure a essuyé de nombreuses invectives, à tel point qu’il a dû être évacué rapidement de la zone. Plusieurs centaines de manifestants l’ont en effet traité de “social-traître” et de “vendu”.

Malgré cette mauvaise expérience, Olivier Faure, qui sera bientôt élu premier secrétaire du Parti Socialiste, a expliqué au micro de BFMTV qu’il était aux côtés des manifestants. Le député de Seine-et-Marne ne semble donc pas très rancunier !

Nous ne sommes pas venus chercher un tapis rouge, nous sommes venus dire à un gouvernement, que nous sommes -en dépit de l’accueil qui nous est accordé – prêts à manifester parce que nous contestons cette façon de voir les choses sur le service public.

La colère des cheminots peut aisément s’expliquer par l’ouverture à la concurrence européenne des grandes lignes de TGV française, entérinée pendant le quinquennat de François Hollande. Les manifestants assimilent donc le Parti socialiste l’un des “bourreaux” du service public.

Publié le vendredi 23 mars 2018 à 17:41, modifications vendredi 23 mars 2018 à 17:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct