Politique

Nicolas Sarkozy se tourne vers l’hôtellerie

Nicolas Sarkozy rejoint le Conseil d’administration du leader hôtelier AccorHotels « pour accompagner la vision internationale du groupe ».

C’est une nouvelle vie professionnelle qui va commencer pour Nicolas Sarkozy.

En effet, dans un communiqué publié mardi 21 février et relayé sur Le Figaro, le géant hôtelier AccorHotels a annoncé que l’ancien président de la République avait rejoint le conseil d’administration du groupe afin d’en « accompagner la vision internationale ».

Le groupe AccorHotels exploite sous ses 20 marques Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure, Ibis, HotelF1 mais aussi Raffles, Fairmont et Swissôtel, plus de 4 000 hôtels, dans 95 pays.

Ainsi, Nicolas Sarkozy prendra la suite de Nadra Moussalem, un ancien administrateur du groupe.

Le Conseil a coopté en remplacement, à l’unanimité et à effet de ce jour, M. Nicolas Sarkozy en qualité d’administrateur indépendant, pour la durée restant à courir des fonctions de M. Moussalem, soit jusqu’à l’Assemblée Générale appelée à statuer sur les comptes de l’exercice 2018

A précisé le communiqué.

Par conséquent, Nicolas Sarkozy présidera le Comité Stratégie Internationale.

Je suis très heureux de participer au développement et au rayonnement international de AccorHotels, un des fleurons des entreprises françaises. La réussite de ce Groupe et la qualité de son management en font une des plus belles vitrines du paysage économique français.

S’est réjoui le candidat malheureux, éliminé de la primaire de la droite le 20 novembre dernier.

« Un formidable atout pour le groupe »

De son côté, le PDG du groupe, Sébastien Bazin, a estimé :

L’expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux géopolitiques mondiaux seront de formidables atouts pour le groupe.

Cet ancien propriétaire du Paris Saint-Germain a rencontré Nicolas Sarkozy le 13 mai 1993 lors de la prise d’otages de l’école maternelle de Neuilly. Une de ses filles se trouvait parmi les enfants retenus par « l’human bomb ». Les otages avaient été libérés 36 heures plus tard.

Depuis, le financier n’avait pas caché son admiration pour le chef de l’État. Les deux hommes, tous deux fans de football, se croisent régulièrement dans la tribune officielle du Parc des Princes.

Les missions et la composition de ce comité seront précisées lors d’un prochain conseil d’administration.

Toutefois, ce poste d’administrateur indépendant serait le premier poste de cette nature occupé par l’ancien président.

Pour ce poste, Nicolas Sarkozy sera, comme l’ensemble des administrateurs d’AccorHotels, rémunéré en « jetons de présence ».

Ces derniers sont fixés selon une enveloppe définie annuellement, dont le tiers est versé en fixe et les deux tiers en variable, selon la présence aux réunions, d’après le dernier document de référence d’AccorHotels.

Ainsi, en 2015 AccorHotels a versé 544 289 euros brut à 10 administrateurs, soit 54 429 euros par personne en moyenne.

Publié le mercredi 22 février 2017 à 9:04, modifications mercredi 22 février 2017 à 9:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !