Politique

Quand Nicolas Sarkozy harcèle son éditrice

L’éditrice de “Tout pour la France”, le dernier livre de Nicolas Sarkozy, a raconté les coulisses de la préparation et de la sortie de l’ouvrage ainsi que ses relations avec le candidat à la primaire de la droite et du centre.

Jusqu’à lundi 22 août c’était le secret le mieux gardé de la rentrée politique et littéraire. En effet, très peu de gens avaient connaissance que Nicolas Sarkozy allait sortir Tout pour la France, son dernier livre paru mercredi 24 août. Dans celui-ci, il annonce officiellement qu’il se porte candidat à la primaire de la droite et du centre pour pouvoir ensuite se présenter à l’élection présidentielle de 2017.

Son éditrice, Muriel Beyer des éditions Plon a raconté au micro d’Europe 1 dans l’émission C’est arrivé cette semaine, comment le livre a pris naissance et surtout comment elle avait pu garder le secret autour de cette sortie.

D’ores et déjà, dès le premier jour, il était en tête sur Amazon et depuis vendredi, il est en tête à la Fnac.

S’est immédiatement réjouit l’éditrice, qui a ajouté que pour cet ouvrage il n’y avait pas eu « d’escouade » au sein de la maison d’édition. Seule une «  toute petite équipe » avait été mise dans la confidence, c’est-à-dire son adjoint et elle, ainsi que deux ou trois proches de l’ancien chef d’Etat.

Sinon, le secret ne se serait absolument pas gardé.

A précisé Muriel Beyer que s’est dit « particulière fière » d’avoir réussi à ne rien laisser filtrer de cette parution alors que Nicolas Sarkozy était très présent dans les médias.

Le fait d’avoir eu le livre précédent m’a aidé. Personne ne pouvait penser que Nicolas Sarkozy avait un deuxième livre.

L’équipe réduite de la maison d’édition a notamment été très tendue à deux moments stratégiques dans la fabrication du livre :

Il y a deux moments dangereux vis à vis de la confidentialité : quand le texte arrive chez l’imprimeur et quand les camions partent chez les libraires. Pour éviter toute fuite, les livres partent sur des palettes entourées d’un film noir.

Ensuite, le voile est généralement levé une fois que le livre arrive à destination puis dès son arrivée chez les libraires.

Le précédent livre de Nicolas Sarkozy, La France pour la vie, s’était écoulé à 195 000 exemplaires. Un succès qui n’empêche pas le candidat de suivre très scrupuleusement le sort réservé à ce dernier venu, notamment en cette période course à la présidentielle.

Il m’appelle tous les jours. C’est normal et c’est formidable. Il appelle pour savoir comment ça se passe. Il vit les choses. Il demande si on a des échos.

A souligné Muriel Beyer.

Publié le lundi 29 août 2016 à 9:05, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !