Politique

Nicolas Sarkozy : session de rattrapage dans les locaux du Bon Coin

L’ancien président de la République avait fait beaucoup rire les internautes en demande « C’est quoi Le Bon Coin ? ». Il a voulu en savoir davantage et a rendu visite au personnel du site dans leurs locaux.

Raillé pour ses lacunes sur le célèbre site de petites annonces, Nicolas Sarkozy s’est rendu vendredi 20 mai dans les locaux de l’entreprise à Paris pour réparer son ignorance.

C’est quoi Le Bon Coin ?

La petite question posée naïvement par Nicolas Sarkozy lors d’une réunion avec des entrepreneurs lyonnais avait déclenchée une vague de sarcasmes sur les réseaux sociaux, y compris de son propre parti politique.

Avait tweeté Alain Juppé, histoire d’enfoncer le clou et de montrer que, lui, connaissait le célèbre site de petites annonces qui vient de fêter ses dix ans.

La contre-attaque ne s’est pas faite attendre puisque vendredi 20 mai, Nicolas Sarkozy s’est rendu dans les locaux du Bon Coin à Paris, après leur avoir proposé, sur Twitter, de parler emploi.

Devant des salariés parfois farceurs, le président des Républicains s’est montré modeste et consciencieux :

J’avais jamais utilisé le Bon coin. Mais depuis la semaine dernière je me suis mis à fond dans la session de rattrapage! Je connais tout du Bon coin maintenant, sauf la technique…

La technique c’est le responsable du site, Antoine Jouteau, qui a tenté de lui enseigner. Visiblement en vain :

C’est pas parce que j’ai fait semblant de comprendre…

ironise l’ancien président.

Il a posé ensuite une série de questions

C’est quoi vos horaires? Votre formation? Le salaire moyen? Y’a une pause déjeuner? Je découvre et ça m’intéresse beaucoup. C’est une occasion d’apprendre, de m’ouvrir. Pour moi, c’est une opportunité.

Le chef des Républicains n’est oublie pas pour autant sa campagne pour la primaire. A une jeune salariée qui lui propose de créer une annonce sur le site, Nicolas Sarkozy lâche :

Tapez Sarkozy 2017!

C’est un monde qui est nouveau… Pas pour eux bien sûr, mais pour les gens qui ont été formés à une autre époque comme moi. C’est une success story, mais très différente de ce que nous pouvions voir quand j’avais 20 ans moi-même.

a-t-il tenu à souligner.

Puis vint le moment de répondre à ses détracteurs :

Je suis sûr que ceux qui parlent de ça sont omniscients”, a-t-il répliqué. “Ils connaissent tout ça parce qu’ils n’ont plus rien à découvrir, eux…. C’est dommage pour eux

Et d’insister :

Qui peut dire qu’il connait tout? C’est le monde d’avant de dire ça

dans une allusion à peine voilée à l’adresse d’Alain Juppé.

Nicolas Sarkozy a fini par lancer :

Si vous avez besoin d‘un autre coup de pub, dites-le moi!

Publié le dimanche 22 mai 2016 à 11:45, modifications dimanche 22 mai 2016 à 9:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire