Politique

Nathalie Kosciusko-Morizet se recycle dans le conseil à New York

L’ancienne ministre met un terme à sa carrière politique pour rejoindre le secteur privé.

L’ancienne ministre, candidate à l’élection présidentielle et responsable politique Nathalie Kosciusko-Morizet a décidé de quitter la politique pour se recycler dans le secteur privé.

Un emploi à Capgemini

C’est dans la société de conseil Capgemini que NKM va commencer une nouvelle carrière en tant que spécialiste cloud et cyber-sécurité pour la société de conseil internationale. L’ex-ministre de Nicolas Sarkozy a elle-même confirmé cette nouvelle auprès du journal Les Echos.

C’est à New York que NKM travaillera pour l’entreprise, où elle dirigera “l’activité Projet et Consulting de la division Cloud Infrastructure et cybersécurité du groupe aux Etats-Unis“, selon la direction de Capgemini.

Cette décision fait suite à l’échec de la polytechnicienne de 44 ans aux élections législatives en juin dernier. Elle était ensuite devenue conseillère pour la ville de Paris, mais a annoncé qu’elle démissionnerait de ce mandat cet été pour se consacrer à sa nouvelle vie dans le conseil à New-York.

Nathalie Kosciusko-Morizet avait été ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Elle a également été député de l’Essonne de 2002 à 2017, et s’était présentée aux primaires de la droite pour la dernière élection, où elle avait obtenu le score très décevant de 2,6% seulement.
Publié le mercredi 7 février 2018 à 20:12, modifications mercredi 7 février 2018 à 17:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire