Politique

Nadine Morano : son nouveau dérapage sur l’islam

L’ancienne députée a dénoncé une « invasion massive arabo-musulmane » ainsi que des comportements communautaristes inacceptables » qui selon elle, menacent la France.

Je ne veux pas que la France devienne musulmane.

S’est défendue Nadine Morano au micro de RMC lundi 1er août.

Dans un style qui lui est familier, l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy s’en est violemment pris à l’islam.

Selon elle, la France serait l’objet d’une « invasion massive arabo-musulmane », qui ne peut être éradiqué qu’en « rééquilibrant l’immigration ».

https://twitter.com/RMCinfo/status/760004926160433152

Ces propos polémiques interviennent alors que ce week-end a été marqué par de nombreux rassemblements sous le signe de la fraternité. Il y a en effet eu de nombreuses prières et veillées religieuses dans plusieurs villes de France, en mémoire au prêtre Jacques Hamel, sauvagement assassiné le 26 juillet dernier par deux djihadistes en l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Mais la période est tendue pour Nadine Morano qui rencontre des difficultés à réunir les parrainages nécessaires (il faut 150 signatures d’élus et 2 500 adhérents pour le 9 septembre prochain) pour se porter candidate à la primaire de la droite. Elle a ainsi tentée de convaincre les adhérents sur RMC :

Ne donnez plus de parrainages à tous ceux qui en ont déjà

A-t-elle déclaré en justifiant que cela permettrait d’avoir « une primaire attrayante avec de multiples profils »

Ce n’est pas la première fois que Nadine Morano se distingue par des propos déplacés. En septembre ses déclarations sur « la France, pays de race blanche, aux racines judéo-chrétiennes » sur le plateau d’On n’est pas couché avaient provoqué une large vague d’indignation. De ce fait, elle s’était vu sanctionnée par Les Républicains et avait été privée d’une investiture dans la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne aux élections régionales où elle devait mener une liste départementale pour la Meurthe et Moselle.

Nous vivons des actes terroristes, nous vivons l’islam radical qui se développe en France, des comportements communautaristes inacceptables avec le développement du port du voile intégral dans les quartiers, avec des revendications dans le milieu médical. On laisse s’installer en France un islam politique depuis très longtemps.

S’est entêtée Nadine Morano en ajoutant

Nous avons un gros problème avec l’organisation de l’islam en France”.

Face à ce constat, la députée européenne a appelé les responsables musulmans à réagir avec fermeté :

J’attends des actes, c’est bien de compatir, mais j’attends de l’action (…) Aujourd’hui, j’attends des responsables musulmans qu’ils disent que le port du voile intégral est interdit en France, je veux l’entendre de leur bouche

Nadine Morano, candidate pour la primaire des Républicains, a également confirmé son positionnement à la droite extrême du parti pour cet épineux sujet.

Aux élections législatives de mai 2012, elle avait déjà invité les électeurs du Front national à « se retrouver » sur sa candidature.

Les déclarations polémiques de Nadine Morano ont comme d’habitude déclenché l’indignation des internautes. Cependant, aucune personnalité de la classe politique n’a pour l’instant réagi.

A une exception, Aymeric Chauprade, un élu européen pour le rassemblement Bleu Marine.

Publié le mardi 2 août 2016 à 8:57, modifications mardi 2 août 2016 à 8:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires