Politique

Quand « Le Monde » refuse les conditions d’interview posées par François Fillon

En cette fin de campagne électorale, les personnalités politiques n’en finissent plus de poser leurs conditions quant aux interviews pour lesquelles elles sont conviées. Ainsi, François Fillon a sommé le journal « Le Monde » de ne poser aucune question portant sur les affaires pour lesquelles il a été mis en examen. Le quotidien a tout simplement refusé la requête !

Cette fois, c’est sûr : les candidats à la présidentielle sont dans la dernière ligne droite. Conséquence directe de ce sprint final : les 11 prétendants à l’Élysée tentent de soigner au mieux leur communication. Quitte à exiger certaines conditions lors de leurs interviews, à l’instar de François Fillon…

ILS « N’ONT PAS À DÉCIDER »

En effet, comme le révèle aujourd’hui France Info, le candidat Républicain était convié à un entretien avec le journal Le Monde, le 19 avril. Problème : François Fillon a posé comme condition qu’aucunes questions quant à ses affaires en cours ne lui soient posées. Des conditions rejetées par le quotidien, qui affirme par la voix de son directeur de la rédaction :

Nous avons refusé parce qu’il nous semblait indispensable d’interroger François Fillon sur la moralisation de la vie publique. C’est un sujet essentiel du débat démocratique en cours. Il nous semble évident, par ailleurs, que les hommes et femmes politiques n’ont pas à décider des questions qui leur sont posées.

Présent le 11 avril sur France 2, le vainqueur de la primaire de la droite et du centre avait prévenu :

Je ne dirai plus jamais un mot sur ces questions-là.

Il y a quelques jours, c’était à Marine Le Pen de se faire remarquer pour un sujet similaire. Et pour cause, la présidente du Front National avait exigé que l’on retire le drapeau européen présent en fond lors d’une interview accordée au 20H de TF1.

Publié le jeudi 20 avril 2017 à 14:18, modifications jeudi 20 avril 2017 à 12:52

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top