Politique

Mexique : Victoire historique de Andrés Manuel López Obrador, le vétéran de la gauche

Le candidat Andrés Manuel Lopez Obrador a obtenu une large victoire. Il a ainsi offert un succès historique à la gauche, alors que le pays connaît à une vague de violences sans précédent.

C’est une victoire sans appel. Dimanche 1er juillet, 53 % des électeurs mexicains ont voté pour en faveur d’un nouveau président. C’est donc Andrés Manuel López Obrador qui a été élu. Souvent présenté comme un dirigeant de gauche, il est également parfois dénoncé comme un chef de file très populiste. Ainsi, Lorenzo Cordova, le président de l’Institut national électoral mexicain, a annoncé dans un message qu’il devançait le conservateur Ricardo Anaya. Ce dernier avec 22,1% à 22,8% des voix était devant José Antonio Meade, du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI). Le mouvement au pouvoir jusqu’alors a obtenu entre 15,7% et 16,3% des voix.

Succès historique

Pourtant la victoire écrasante d’Andrés Manuel López Obrador à l’élection présidentielle et de son parti, Morena, aux élections législatives, régionales et municipales, ne constituent une surprise pour personne.  Et, pas même pour les deux formations politiques qui ont monopolisé le pouvoir, le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) et le Parti d’action nationale (PAN). En effet, depuis trois mois, le vétéran de la gauche mexicaine s’est toujours maintenu en tête des sondages.

Pour le bien du Mexique, je lui souhaite le plus grand des succès.

A déclaré, ému, Antonio Meade depuis le siège du parti, après la diffusion des premiers sondages de sortie des urnes.

Peu après, devant ses supporters, Ricardo Anaya a également admis sa défaite et reconnu le « triomphe » de la gauche.

Ainsi, après deux échecs successifs, Andrés Manuel López Obrador, 64 ans, obtient une victoire historique au niveau national. Mais également régional et local. En effet, son parti, le Mouvement de régénération nationale (Morena) a obtenu au moins six postes de gouverneurs sur les neuf en jeu. Ainsi, Morena s’imposerait dans les Etats de Veracruz, Morelos, Puebla, Chiapas, Tabasco ainsi qu’à Mexico.

En outre, pour la première fois, une femme, Claudia Sheinbaum, une scientifique de 56 ans et fidèle de Andrés Manuel López Obrador, a été élue à la tête de la mégapole mexicaine aux plus de 20 millions d’habitants.

Avec ses alliés, le nouveau président mexicain obtiendrait aussi la majorité à l’Assemblée. Avec au moins 250 sièges de députés sur les 500 mis au vote. Plus de 18.000 mandats, dont 128 sénateurs, ainsi que de nombreux postes régionaux ou locaux étaient également en jeu.

Chasser la mafia au pouvoir

C’est un jour historique.

Avait lancé dans la matinée à la presse Andrés Manuel López Obrador avant de voter à Mexico.

Nous allons réussir cette transformation sans violence, de manière pacifique bannir du pays la corruption. Le principal problème du Mexique.

A-t-il promis, s’engageant à chasser « la mafia du pouvoir ».

En effet, depuis de nombreuses années, les scandaleuses affaires des gouverneurs du Parti révolutionnaire institutionnel détournant l’argent public s’accumulent en couvertures des journaux. Dans le même temps, la violence se propage à travers le pays au point de faire de 2017 l’année la plus meurtrière de son histoire récente, avec plus de 28 000 meurtres.

C’est donc tout naturellement que Andrés Manuel López Obrador s’est imposé. Sa campagne électorale basée sur l’incorruptible, l’austère, le justicier social et le politicien qui ne rentre pas dans le moule ont finalement fait mouche. De lui-même, il dit qu’il n’est pas là pour s’en mettre plein les poches mais pour défendre l’intérêt du pays.

Donald Trump félicite Andrés Manuel López Obrador

Le président américain Donald Trump a félicité dimanche et s’est dit « prêt à travailler » avec le nouveau chef d’Etat mexicain.

Il y a beaucoup à faire pour le bien à la fois des Etats-Unis et du Mexique !

A tweeté le président des Etats-Unis alors que les politiques commerciales et de l’immigration ont plongé les relations diplomatiques avec son voisin mexicain au plus mal de leur histoire moderne.

Publié le lundi 2 juillet 2018 à 10:18, modifications lundi 2 juillet 2018 à 10:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !