Politique

Les mémoires de Jean-Marie Le Pen sont déjà en rupture de stock avant même leur publication

Les mémoires de Jean-Marie Le Pen connaissent un succès commercial surprenant !

Le premier tome des mémoires de Jean-Marie Le Pen, dans lequel celui-ci revient sur les premières années de sa vie, de sa naissance en 1928 à la création du Front National en 1972, est victime de son succès. En effet, alors que ce premier volet a été imprimé à 50 000 exemplaires, il est déjà en rupture de stock avant sa sortie cette semaine.

Un nouveau tirage commandé

Ce premier tome, nommé “Fils de la Nation”, est déjà en tête du classement Amazon France. Sa sortie est prévue pour mercredi sur le site de e-commerce, et pour jeudi en librairie. L’éditeur de livre, Muller, s’est réjoui de cette nouvelle. Son gérant, Guillaume de Thieulloy, est visiblement très heureux de ce succès.

On est très contents. Ça montre l’intérêt des Français pour l’histoire et à quel point Jean-Marie Le Pen a été présent dans la vie politique française, que ce soit en négatif ou en positif.

Les éditions Muller ne sont toutefois pas spécialisées dans ce type de mémoires, et préfèrent normalement se concentrer sur la littérature militaire. Mais une exception a été faite pour Jean-Marie Le Pen, suite au refus d’éditeurs comme Robert Laffont ou Albin Michel.

Le fondateur du FN s’illustre une fois de plus par son sens de la provocation dans ses mémoires, dans lequel il affirme par exemple sans sourciller que le Maréchal Pétain “n’a pas failli à l’honneur en signant l’armistice” avec l’Allemagne nazie en 1940, ou justifie l’usage de la torture pendant la guerre d’Algérie. Au sujet de sa fille, il déclare également “j’ai pitié d’elle”.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 13:32, modifications mercredi 28 février 2018 à 13:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !