Politique

Marine Le Pen : Elle « inquiète » une majorité de Français

A un an des éléctions présidentielles, Marine Le Pen a-t-elle la stature pour devenir la première « Présidente de la République » ? Pour une majeure partie des Français, la réponse est non.

Selon un sondage Elabe « L’opinion en direct » pour BFMTV publié mardi, 64% des interrogés se disent inquiets par la fille de Jean-Marie Le Pen.

En chiffres : 38% des sondés affirment que le qualificatif “vous inquiète” s’applique très bien à Marine Le Pen, 26% qu’il s’applique assez bien, alors que 18% estiment qu’il s’applique assez mal et 17% qu’il s’applique très mal.

C’est chez les sympathisants de gauche que la présidente du FN fait le plus peur : 82% la jugent inquiétante. A droite et au centre, le chiffre passe à 69% et seuls 16% des sympathisants du FN lui attribuent ce qualificatif.

Autres données intéressantes : 81% des sondés la voient comme “déterminée” et 68% comme “dynamique”. Viennent ensuite les qualificatifs “vous inquiète” et “courageuse” (64%, ex aequo).

La présidente du FN ne passe jamais la barre des 50% pour les termes “à l’écoute des Français” (45%), “capable de réformer le pays” (41%), “honnête” (36%), “sympathique” (35%) et à peine plus d’un tiers pensent qu’elle “a la stature d’un président de la République” (34%, contre 65% qui ne le pensent pas).

Sur le fond et sur le contenu politique, 63% des personnes interrogées qualifient le programme de Marine Le Pen et du Front national “d’extrême droite”, alors que 19 % le voient comme “ni de gauche, ni de droite, ni du centre” et 10% comme étant “de droite”.

Seul le leadership de Marine Le Pen est reconnu : pour 61% des Français, c’est elle qui défend le mieux les idées du Front national, suivie par sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen (25%), et devant son père et cofondateur du FN Jean-Marie Le Pen (9%). Un chiffre qui augmente davantage chez les sympathisants du Front National puisque, pour 76% des sondés, c’est elle qui défend le mieux les idées du parti.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogés par internet les 19 et 20 avril 2016, selon la “méthode des quotas”.

Publié le jeudi 21 avril 2016 à 11:43, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !