Politique

Manuel Valls une nouvelle fois chahuté lors de son dernier meeting

Des jets d’œufs sur la façade de l’établissement

Décidément, ça ne s’arrange pas pour Manuel Valls. Ainsi, alors qu’il donnait son dernier meeting au Trianon, à Paris, vendredi soir, l’ancien premier ministre a une nouvelle fois vu sa prestation perturbée par quatre individus scandant un message « anti-49-3 ».

Et de trois ! Ainsi, après la farine à Strasbourg et la gifle reçue en Bretagne, mardi, Manuel Valls s’est à nouveau fait prendre à partie, vendredi soir, lors de son dernier meeting avant la primaire qui avait lieux au Trianon, à Paris.

En effet, alors qu’il entrait en scène sous les applaudissements, l’ancien premier ministre a été interrompu. La raison à cela ? Des cris émanant des tribunes :

49-3, on n’oublie pas !

Loin de se décontenancer, Manuel Valls a immédiatement répliqué en direction des fauteurs de trouble :

Non, on n’oublie pas !

Visiblement préparé à ce genre de débordement, l’ancien locataire de Matignon a ensuite enchaîné son discours, comme si de rien n’était. Il n’empêche que le mal était déjà fait. Quatre individus, dont une femme, ont été évacués de la salle.

MANIFESTATION DEVANT LA SALLE

L’ambiance n’était pas meilleure devant le Trianon. Ainsi, comme le rapporte Le Figaro, une trentaine de manifestants d’extrême gauche ont tenté de perturber les festivités. Avec également le 49-3 en ligne de mire, les contestataires ont fait part de leur mécontentement face à la politique menée par Manuel Valls, mais pas que. Pour l’un d’entre eux, c’est bien simple :

J’ai voté 15 ans socialo, mais maintenant je suis un repenti. Même Mélenchon j’en veux plus! Pour moi, c’est Arthaud ou Poutou, rien d’autre.

Des propos immédiatement suivis de jets d’œufs sur la façade du bâtiment où se tenait la réunion publique.

Mercredi, un auditeur de France Inter interpellait à son tour Manuel Valls en ironisant sur la gifle qu’il avait reçue à Lamballe, la veille. Sale période pour l’ancien premier ministre, vous en conviendrez !

Publié le samedi 21 janvier 2017 à 11:22, modifications samedi 21 janvier 2017 à 11:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires