Politique

Malte et l’Italie refusent d’accueillir l’Aquarius, un navire de l’ONG française SOS Méditerranée avec 629 migrants à son bord

L’ONG française qui gère le navire Aquarius a précisé que parmi les migrants secourus en Mer Méditerranée se trouvaient 123 mineurs isolés, 11 enfants en bas âges et sept femmes enceintes.

En Italie, le nouveau ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a demandé dimanche 10 juin à Malte de recueillir le navire Aquarius. Celui-ci a secouru 629 migrants ce week-end. Une injonction refusée par La Valette.

La France refoule les gens à la frontière. L’Espagne défend ses frontières avec des armes. À partir d’aujourd’hui, l’Italie commencera aussi à dire non à la traite des êtres humains, non à l’immigration clandestine. Mon but est de garantir une vie paisible pour ces jeunes en Afrique et pour nos enfants en Italie

A répliqué le ministre issu de la Ligue, le parti d’extrême droite, sur Facebook.

Ainsi, selon La Répubblica, Matteo Salvini, le nouveau ministre résolument anti-migrants, a déclaré qu’il allait interdire aux bateaux portant secours aux naufragés l’accès aux ports en Italie. Une menace qu’il mettra à exécution si Malte refuse de prendre en charge le navire Aquarius. Celui-ci a, à son bord, les 629 migrants sauvés ce week-end en mer par l’ONG française SOS Méditerranée. En fin de soirée dimanche, l’association a indiqué avoir reçu de la part des Italiens l’ordre de stopper la course de l’Aquarius à 35 miles nautiques de la Sicile et 27 de Malte.

Malte n’est pas l’autorité coordinatrice ni compétente

Le ministre de l’Intérieur aurait envoyé dimanche une lettre aux autorités maltaises dans laquelle il écrit qu’il se verrait « contraint de fermer les ports italiens », si Malte refuse d’apporter son secours. D’après le quotidien Corriere Della Sera, la lettre décrit La Valette comme « le port le plus sûr » pour accueillir ce bateau.

Malte ne peut pas continuer à regarder ailleurs lorsqu’il s’agit de respecter des conventions internationales précises sur la protection de la vie humaine. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement de La Valette de recevoir l’Aquarius. Afin de fournir une première aide aux migrants qui sont à bord.

Or, l’île de Malte a aussitôt refusé. Elle s’est justifiée en expliquant ne jouer aucun rôle dans les opérations de sauvetage. Par ailleurs, le Premier ministre maltais Joseph Muscat s’est entretenu au téléphone à ce sujet avec le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte. Il a affirmé

Malte agit en pleine conformité avec ses obligations internationales.

A annoncé dans un communiqué le gouvernement maltais.

Malte ne recevra pas le navire en question dans ces ports.

En outre, un porte-parole maltais a déclaré que les sauvetages en question avaient eu lieu dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne. Ils dépendaient donc du centre de coordination des secours de Rome.

Le port de Naples accepte de les accueillir

Pour mémoire, plus de 600.000 migrants ont atteint l’Italie par bateau depuis 2013. Les arrivées ont reculé de 85 % depuis le début de l’année grâce aux accords conclus par le gouvernement italien précédent pour empêcher les départs des côtes libyennes. Toutefois, les opérations de sauvetage se sont à nouveau multipliées ces derniers jours. Or, pratiquement tous les bateaux de migrants se rendent en Italie après les sauvetages.

Face à cette crise diplomatique entre le gouvernement maltais et italien, le maire de Naples, Luigi De Magistris, qui a eu de nombreux différends avec Matteo Salvini, a annoncé que le bateau serait le bienvenu sur les quais de la ville.

Si un ministre sans cœur laisse les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, les êtres humains mourir en mer, le port de Naples est prêt à les accueillir. Nous sommes humains, avec un grand cœur. Naples est prête, sans argent, à sauver des vies.

A-t-il déclaré.

Publié le lundi 11 juin 2018 à 11:32, modifications lundi 11 juin 2018 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !