Politique

Les surprenantes dépenses de la campagne de Marine Le Pen

Marine Le Pen est la candidate de la présidentielle 2017 qui a dépensé le plus d’argent.

Les comptes de campagne de Marine Le Pen ont été épluchés par nos confrères du Parisien. Des dépenses qui sont très élevées et surtout à la répartition très particulière. Près de 900.000 € auraient ainsi été repoussés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Rectification record

Après les dépenses de Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, c’est désormais Marine Le Pen qui est dans le viseur. Grâce à une enquête détaillée, on découvre qu’un total de 873.576 € ont été refusés. La rectification la plus importante parmi tous les candidats. Mais surtout, l’élément le plus surprenant est sans doute l’ampleur de la masse salariale dans les coûts. 

Ainsi, plus de 2,4 millions d’euros, soit 20% des dépenses totales de la campagne, sont liés aux salaires des collaborateurs. Jean-Lin Lacapelle, responsable de la mobilisation des militants a par exemple été payé 7950 € nets par mois. Jean Messiha, conseiller de Marine Le Pen a lui touché 12.700 € par mois. Au total, une soixantaine de personnes étaient salariées au plus fort de la campagne.

L’idée, c’était d’en salarier le plus possible, puisque c’était remboursé

explique au quotidien, un proche de Philippot qui est parti du FN au mois de septembre. On trouve aussi un étrange déplacement au Tchad avec deux jets privés (Falcon 900 et Gulfstream) qui auraient coûté 128.950 €. Son utilité électorale aurait ainsi été remise en cause.

Les sondages sont aussi très importants, presque autant que ceux commandés par En Marche. L’équipe de Macron avait ainsi dépensé 230.000 €. Marine Le Pen aurait commandé pour 189.814 € au cabinet Christophe Gervasi Consultants. 154.680 € ont aussi été dépensés pour payer 4 millions de tracts. Le triple du prix du marché selon la Commission ! L’imprimeur est un proche de Marine Le Pen.

Très chers taxis

Les comptes de campagne permettent aussi de découvrir quelques bizarreries. On trouve par exemple plus de 79.000 € pour des trajets en taxi à Paris tous facturés à une même compagnie. Florian Philippot aurait été le plus dépensier à ce niveau avec 194 trajets pour 5.767 €.

 Il est clair que j’étais ultramobile (QG, médias, événements…). D’’autant que je n’avais pas de bureau fixe au QG de campagne.

On relèvera aussi les 240 bouteilles de champagne pour plus de 5000€  après le dernier meeting à Ennemain, dans la Som. Enfin, dernier détail, de très nombreuses contraventions. En revanche, rien d’aussi étrange que les presque 30.000 € dépensés en maquillage par Emmanuel Macron. Il y avait aussi les 17,8 kg de fraises Tagada achetées par l’équipe de campagne de ce dernier.

Les comptes de Marine Le Pen ont tout de même été validés. Cela a permis un remboursement de 10.691.775 € au Front national.

Publié le samedi 26 mai 2018 à 11:31, modifications samedi 26 mai 2018 à 9:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !